Emmanuel Macron annonce une révision du bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique. Le montant accordé sera plus élevé, mais cette hausse visera uniquement les ménages modestes.

Il va y avoir du nouveau en France pour le bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique. En marge de l’ouverture du Mondial de Paris, rendez-vous incontournable pour le marché de l’automobile où de nombreuses nouveautés électriques seront présentées, le président de la République entend renforcer ce dispositif pour les ménages « les plus modestes ».

Le chef de l’État, dans une interview accordée aux Échos le 16 octobre, indique que le bonus écologique, qui est actuellement de 6 000 euros maximum, sera porté à 7 000 euros dans un avenir relativement proche. Cependant, tout le monde n’aura pas accès à cette hausse. Elle vise les ménages les plus populaires, selon des critères qui n’ont pas encore été précisés.

Une partie de la gamme électrique Stellantis // Source : Stellantis - stephane sby balmy
Une partie de la gamme électrique Stellantis. // Source : Stellantis – stephane sby balmy

Les voitures électriques sont en général coûteuses à l’achat, plus que leurs homologues thermiques à modèle équivalent. Or, on sait que l’une des clés pour limiter les émissions de gaz à effet de serre est de restreindre d’une façon ou d’une autre la circulation des automobiles thermiques. Sauf que la bascule pour les ménages humbles est difficile du fait du prix des autos.

Cela peut expliquer l’ajustement du bonus écologique, avec un coup de pouce en plus pour ces foyers. Seule incertitude : les conditions pour y accéder ne sont pas précisées. Il est simplement indiqué que le dispositif sera établi sur les revenus. Les seuils de déclenchement seront renseignés ultérieurement. Il n’en demeure pas moins que ce coup de pouce reste modeste.

D’après Emmanuel Macron, l’essor de la voiture électrique en France est réel malgré tout. En prenant pour référence le début de son premier quinquennat, il déclare « qu’en 2017, l’électrique ne représentait que 1 % des ventes, aujourd’hui c’est 13 %, et nous atteindrons 30 % à la fin du quinquennat » — une manière de contester les reproches lui étant adressés sur son inaction climatique.

Une hausse qui est en fait un retour à une situation précédente

Paradoxalement, le passage à venir du bonus de 6 000 à 7 000 euros fait revenir le dispositif à la situation précédente. Depuis le 1er juillet 2021, celui-ci est retourné à 6 000 euros, au lieu de 7 000 autrefois. Il devait ensuite passer à 5 000 euros au 30 juin 2022, mais cette échéance a été repoussée au moins au 1er janvier 2023. Un retour en arrière qui est en outre davantage excluant.

Le bonus écologique est en effet accessible aux particuliers, sans considération de revenus. Le nouveau seuil à 7 000 euros est promis pour les foyers modestes, alors qu’il s’adressait à tout le monde avant. Si l’on peut voir ce recadrage comme une volonté de mieux cibler les aides, cela peut aussi être considéré comme un recul en matière de transition écologique.

Le barème du bonus écologique en 2022 est le suivant :

Prix de la voiture électriqueMontant du bonus
Jusqu’à 47 000 €6 000 € maximum (ou 27 % du prix)
Entre 47 000 et 60 000 €2 000 €
Camionnettes électriques ou véhicules fonctionnant à l’hydrogène de plus de 60 000 €2 000 €
Véhicule hybride rechargeable (taux de CO₂ entre 21 et 50 g/km) de 50 000 € au maximum et autonomie > à 50 km1 000 €

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.