Alors que le bonus écologique devait baisser au 1er juillet 2022, il vient d’être prolongé de 6 mois par le gouvernement. C’est un coup de pouce apprécié pour celles et ceux qui attendent leur véhicule électrique ou veulent en acheter un.

La prolongation du bonus écologique sur son barème actuel était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron, mais le doute a commencé à s’installer, car l’annonce a tardé à être officialisée. C’est pourtant une aide à l’achat d’un véhicule électrique particulièrement appréciée par les acheteurs, pour compenser des véhicules plus chers que leur équivalent à motorisation thermique.

Finalement, deux jours avant la date butoir, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a confirmé cette décision lors d’une interview sur CNews le 29 juin. Le décret actant ce changement vient de paraître au journal officiel ce 30 juin 2022. Le bonus reste donc bien identique 6 mois supplémentaires, à un détail près.

Une prolongation de 6 mois avant une baisse au 1er janvier 2023

Le montant devait baisser de 1 000 € au 1er juillet 2022 sur les différentes tranches du bonus écologique. Cette nouvelle grille devait alors exclure également les hybrides rechargeables du bonus de 1 000 € auxquels ils avaient accès.

Assemblée nationale
L’Assemblée nationale. // Source : Richard Ying

Cette baisse est désormais reportée de 6 mois et prendra effet au 1er janvier 2023. Le barème du bonus écologique 2022 demeure donc le suivant :

  • Véhicules électriques de moins de 47 000 € : 6 000 € maximum (ou 27 % du prix) ;
  • Véhicules électriques de 47 000 € à 60 000 € : 2 000 € ;
  • Camionnettes électriques ou véhicules fonctionnant à l’hydrogène de plus de 60 000 € : 2 000 € ;
  • Véhicule hybride rechargeable (taux de CO2 entre 21 et 50 g/km) de 50 000 € au maximum et autonomie > à 50 km : 1 000 €.

C’est une bonne nouvelle pour ceux qui attendent encore la livraison de leur véhicule électrique, pour lesquels les délais de livraison se sont fortement allongés ces derniers mois. Cela va peut-être permettre par ailleurs à quelques retardataires de profiter du bonus maximal de 6 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique neuf qui serait en stock.

Le petit plus : le plafond pour bénéficier du bonus maximum passe à 47 000 €

Le bonus maximal, qui ne peut dépasser 27 % du prix d’achat TTC du véhicule dans la limite de 6 000 €, ne s’appliquait que pour un véhicule valant au moins 45 000 €. Ce montant vient d’être revalorisé pour passer à 47 000 €.

C’est une petite modification assez discrète de l’article D. 251-7 du code de l’énergie, mais qui va permettre d’envisager une option de plus lors de l’achat de son véhicule électrique, ou juste de suivre la tendance haussière des prix des véhicules neufs.

2 000 € de différence semblent peu, mais sur certains véhicules électriques familiaux, cela ouvre quelques possibilités supplémentaires. Les véhicules électriques subissent les hausses des coûts des matières premières, et leur prix augmente sensiblement. Ce nouveau plafond va permettre de conserver certains véhicules électriques familiaux d’entrée de gamme dans les véhicules éligibles au plus grand bonus.

Le bonus écologique au 1er janvier 2023

Si vous envisagez de passer commande plus tard, et que votre livraison n’intervient pas avant le second semestre 2023, voici les bonus auxquels vous pourrez avoir droit selon le décret publié ce 30 juin 2022 :

  • Véhicules électriques de moins de 47 000 € : 5 000 € maximum (ou 27 % du prix) ;
  • Véhicules électriques de 47 000 € à 60 000 € : 1 000 € ;
  • Camionnettes électriques ou véhicules fonctionnant à l’hydrogène de plus de 60 000 € : 1 000 € ;
  • Véhicule hybride rechargeable (taux de CO2 entre 21 et 50 g/km) de 50 000 € au maximum et autonomie > à 50 km : 0 €.