Pour quelques heures, la nouvelle Hyundai ioniq 6 s’est exposée discrètement dans un espace réservé pour l’occasion. On a pu l’observer de près et monter à son bord. Pour ce qui est des essais sur routes, il nous faudra attendre jusqu’à début 2023.

Hyundai nous a invité à découvrir, lors d’une présentation statique, sa prochaine grosse nouveauté électrique. La Hyundai Ioniq 6 arrivera sur nos routes début 2023. En attendant, nous avons pu observer de plus près les détails du design et en apprécier l’intérieur.

Une chose est sûre, cette berline électrique ne passera pas inaperçu dans la circulation. Que ce soit par sa ligne globale ou par certains détails stylistiques, il y a des choses à découvrir sur cette nouveauté électrisante.

Une ligne extérieure assez clivante

Du concept Prophecy, dont elle est inspirée, il reste la silhouette globale. Même si elle a gardé l’esprit du concept, plusieurs éléments stylistiques ont dû évoluer pour coller aux contraintes des voitures de série. Forcément, son intérieur est aussi devenu bien moins futuriste. Le joystick de pilotage a disparu, pour laisser place, sans surprise, au volant traditionnel. Néanmoins, à la différence des show-cars d’autres marques, ce concept s’est concrétisé assez rapidement avec un produit qui garde la même philosophie.

Hyundai Ioniq 6  // Source : Hyundai
Hyundai Ioniq 6 et sa silhouette atypique // Source : Hyundai

Comme pour le SUV Ioniq 5, le design ne fait pas vraiment dans la demi-mesure. Cela va soit plaire, soit rebuter, mais cela ne laissera probablement pas indifférent. Ne jugez pas trop vite sur photos, la berline Ioniq 6 réserve des surprises quand on la découvre dans des conditions réelles.

Alors que les premières images nous faisaient préférer la face avant à l’arrière, notre avis a un peu évolué sur la question en découvrant physiquement la voiture. Lorsqu’elle est stationnée, l’arrière de la berline reste très proche de ce que propose Porsche. Par contre, dès que les feux Pixels spécifiques à la marque sont allumés, la confusion est difficile à faire.

Hyundai Ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Présentation de la Hyundai Ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Encore plus des feux Pixel

Les feux Pixels, que l’on a découvert avec Ioniq 5, ont encore une fois un rôle très important dans le style du modèle. Assez discrets sur les feux diurnes avant et sur les rappels de clignotants placés sur les rétroviseurs caméra, à l’arrière, ils prennent beaucoup plus de place.

Hyundai ioniq 6  // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Feux Pixel de la Hyundai Ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Si un automobiliste venait à percuter l’arrière de la Ioniq 6, il ne peut pas se justifier en disant qu’il n’a pas vu les feux stop. Avec une pression sur le frein, ce sont deux grands bandeaux composés de plusieurs centaines de pixels de LED rouges qui s’illuminent, il faudrait avoir un grave problème de vue pour manquer l’information.

Un seul défaut : son coffre ?

En faisant le tour du véhicule, on ne note pas vraiment de défauts rédhibitoires. L’aspect moins pratique du coffre risque cependant de créer un débat.

Le coffre de cette Ioniq 6 n’est pas petit, mais ce n’est pas un hayon. Comme le soulignait avec humour un confrère : « avec les sièges rabattus, on rentre aisément à deux », mais il vaut mieux être encore jeune et souple pour se tenter à l’exercice.

Coffre du Hyundai Ioniq 6 // Source : Hyundai
Coffre du Hyundai Ioniq 6 // Source : Hyundai

Comme pour la Tesla Model 3, il s’agit d’un coffre qui exploite toute la profondeur à sa disposition. Pour les familles qui ont l’habitude de charger leur coffre jusqu’au toit, c’est toujours plus compliqué de revenir sur un coffre malle, plutôt qu’un grand hayon qui s’ouvre sur toute la hauteur.

Un intérieur dans le même esprit que Ioniq 5, mais avec un petit plus

Confort et espace sont les deux mots qui qualifient l’intérieur de cette berline électrique. Cette Ioniq 6 partage la même philosophie que le SUV Ioniq 5. Il y a autant d’espace à bord dans cette berline que dans le SUV familial.

Hyundai ioniq 6 intérieur // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Depuis les places arrière de la Hyundai ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

La présentation diffère quand même un peu entre les deux modèles, les matériaux et les finitions sont un peu plus poussées sur le modèle exposé pour l’occasion. Son éclairage interne joue aussi sur la perception de l’ambiance intérieure. Les choix des matériaux sont cependant à rapporter au prix du véhicule dans la gamme du constructeur coréen. Les prix seront confirmés plus tard durant le mois d’octobre, mais il se dit qu’ils seront proches de ceux du modèle Ioniq 5. Hyundai ne vise pas à concurrencer le premium, mais pour autant la proposition est plutôt plaisante.

Cette Ioniq 6 nous a également permis d’observer l’intégration des rétroviseurs extérieurs caméra, avec les deux écrans de contrôle positionnés aux extrémités du tableau de bord. Il faudra voir à l’usage sur route, mais à première vue, Hyundai semble avoir trouvé une intégration pertinente.  Ils sont un élément de plus qui contribuent à offrir de très bonnes consommations à cette berline.  

Poste de conduite Hyundai Ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Poste de conduite de la Hyundai Ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Jusqu’à 614 km d’autonomie

L’information à retenir avec cette nouveauté électrique à venir, c’est son autonomie qui peut atteindre jusqu’à 614 km avec la grande batterie de 77,4 kWh et sa motorisation propulsion équipée en jantes 18 pouces. Dans cette configuration, la Ioniq 6 joue dans la même cour que la Tesla Model 3 Grande Autonomie, la référence en la matière.

Ioniq 5 et Ioniq 6 partagent les mêmes caractéristiques techniques (moteurs et batterie). Pourtant, ce sont 100 km de plus que la berline peut parcourir par rapport au SUV, grâce à son aérodynamisme particulièrement travaillé.

Hyundai ioniq 6 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Un arrière qui nous rappelle d’autres marques // Source : Raphaelle Baut pour Numerama