Le SUV Hyundai Ioniq 5 s’offre quelques mises à jour, y compris de ses tarifs, pour son millésime 2023. Ces nouveautés pourraient bien intéresser les clients de ce modèle.

En attendant l’arrivée de sa nouveauté Ioniq 6 en France, c’est le modèle Ioniq 5 qui s’offre quelques améliorations, dévoilées dans un communiqué de presse publié le 7 juillet, au détour d’un nouveau millésime. La version 2023 du Hyundai Ioniq 5 voit la capacité de sa batterie augmenter, mais c’est aussi l’occasion pour la marque d’intégrer d’autres éléments technologiques et de confort.

Plus d’autonomie et des améliorations pour la recharge

En passant de 72,6 à 77,4 kWh la capacité de sa grande batterie, le Hyundai Ioniq 5 est capable d’offrir jusqu’à 507 km d’autonomie.

Pour dépasser les 500 km d’autonomie, il faut cependant choisir la version à 2 roues motrices équipée de jantes de 19 pouces. En optant, par exemple, pour la version à 4 roues motrices ou avec des jantes de 20 pouces, les consommations flirtent avec les 18 kWh/100 km (WLTP), soit 1 kWh/100 km en plus que la version propulsion en 19 pouces. Ce qui fait chuter l’autonomie en dessous des 500 km.

hyundai_ioniq5-4
IONIQ 5 : 10 à 80 % en 18 min sur IONITY // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Avec ce nouveau pack batterie de 77,4 kWh/100 km, le Hyundai Ioniq 5 bénéficie aussi d’un nouveau système de pré-conditionnement de la batterie afin de faciliter la recharge. Cette fonctionnalité est surtout utile lors des longs trajets dans des conditions météo fraîches. Elle permet de recharger à pleine puissance, sans devoir attendre que la batterie monte à la bonne température pendant la charge. Il faut pour cela que la station de recharge soit programmée dans la navigation GPS. Le système de pré-conditionnement va, à l’approche de la station de recharge, enclencher la mise en température de la batterie pour préparer le véhicule à la recharge rapide.

La version de Ioniq 5 équipée de la petite batterie de 58 kWh ne change pas avec ce nouveau millésime et ne bénéficie pas non plus du pré-conditionnement.

Deux autres nouveautés : des rétroviseurs caméra et des améliorations du système d’amortissement intelligent

Lors de sa présentation, le Hyundai Ioniq 5 apparaissait déjà sur les images avec des rétroviseurs extérieurs caméra. Ils étaient pour le moment réservés au marché coréen. Ils vont désormais être disponibles en option sur la version européenne avec le millésime 2023. Cet équipement est par contre réservé à la finition Executive, la plus élevée du catalogue.

Le rétroviseur central pourra également être remplacé par une version caméra, au lieu d’être un simple miroir. Ces rétroviseurs caméra offrent une image nette, mais leur utilisation ne convient pas à tout le monde, notamment si vous portez des lunettes.

retroviseur_camera4
Rétroviseur central caméra sur Megane E-tech // Source : Renault

Enfin, la dernière amélioration du millésime 2023 concerne le fonctionnement du système d’amortissement intelligent de Ioniq 5. Le véhicule mise beaucoup sur le confort procuré aux passagers, parfois un peu trop à notre goût par rapport à l’essai que nous en avions fait. Hyundai annonce donc avoir amélioré ce système : « Le système SFD est capable d’ajuster et de répartir les forces d’amortissement en fonction de la fréquence des sollicitations de la route. Lorsque la fréquence des sollicitations est élevée, les forces d’amortissement sont nettement réduites, offrant ainsi une conduite plus souple. À l’inverse, lorsque la fréquence est plus faible, les forces d’amortissement sont maintenues à un taux constant pour optimiser la tenue de route et le contrôle de la caisse. »

hyundai_ioniq5-8
essai routier Hyundai IONIQ 5 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Hélas, comme chez tous les constructeurs, ce nouveau millésime s’accompagne également de tarifs en hausse, des augmentations globalement comprises entre 2 500 et 3 000 € selon la version et la finition :

  • 58 kWh – 170 ch à partir de 46 500 €
  • 77 kWh – 229 ch à partir de 49 700 €
  • 77 kWh HTRAC – 325 ch à partir de 62 400 €