Habituellement, les concept cars futuristes invitent à rêver, mais parfois, c’est moins évident. Le Gen.Travel de Volkswagen nous laisse perplexes du côté design, mais il y a quelques éléments particulièrement intéressants à retenir.

En présentant ce 23 septembre, son concept de véhicule à conduite autonome de niveau 5, Volkswagen surprend. Le concept Gen.Travel propose des éléments intéressants, mais on reste quelque peu déconcertés par son design extérieur. Il ne faut cependant pas voir ce véhicule comme l’avenir de l’automobile, mais comme un service de mobilité à consommer plutôt qu’à posséder.

Un véhicule pour la mobilité longue distance du futur

Dans ce concept, Volkswagen cherche à mettre en valeur la conduite autonome de niveau 5, comme une solution de service de mobilité innovante. Le niveau 5 de la conduite autonome correspond à un engin dont toutes les opérations de conduite sont déléguées au véhicule, il n’y a d’ailleurs plus ni volant, ni pédales, à l’intérieur. La notion de « conducteur » s’efface complètement, laissant place à des « passagers ».

Volkswagen Gen.Travel concept sur la route // Source : Volkswagen
Volkswagen Gen.Travel concept sur la route // Source : Volkswagen

Un concept de ce genre positionne l’engin comme une navette premium de trajets « porte-à-porte », qui complète ou remplace les vols court-courrier ou les trains. Il peut d’ailleurs circuler en convoi de plusieurs engins. Dans ce prototype 100 % électrique, plusieurs configurations intérieures sont possibles. Cela passe par la version dédiée au voyage de nuit avec deux couchettes, jusqu’à la version salon pour 4 personnes.

Un design et des proportions étranges

Si on comprend vite l’intérêt de la bulle vitrée, on a l’impression que le reste du véhicule est posé sur un socle façon skateboard de Citroën. Il faut dire que l’on est tellement habitués aux SUV qu’un véhicule qui offre une ceinture de caisse au niveau des hanches, plutôt qu’au niveau de la poitrine, bouscule complètement nos repères.

Concept Volkswagen Gen.Travel // Source : Volkswagen
Concept Volkswagen Gen.Travel

La forme de la bulle reste surprenante, car plutôt que chercher à en faire une courbe très fluide pour gagner en aérodynamisme, on a ici un espace vitré qui semble posé, comme la partie visible d’un iceberg. Cela semble contre-intuitif pour un véhicule électrique qui se veut utile pour circuler de manière autonome sur de longs trajets.

Un laboratoire pour le confort intérieur

En plus d’être un engin d’expérimentation de la conduite autonome, c’est aussi le confort intérieur qui est particulièrement observé sur ce concept.

Le concept Gen.Travel dispose d’une suspension active eABC (electric Active Body Control). L’objectif de cette suspension est de prédire à l’avance les mouvements verticaux et latéraux, liés aux accélérations, freinages et virages, pour optimiser le style de conduite et la trajectoire en conséquence.

Intérieur premium deux personnes du concept Gen.Travel // Source : Volkswagen
Intérieur premium deux personnes du concept Gen.Travel // Source : Volkswagen

Volkswagen travaille aussi sur le système de retenu des passagers, y compris s’ils sont allongés, pour assurer une sécurité maximale. Là aussi, la démarche reste surprenante, car le propre d’un véhicule autonome est d’éviter toute forme d’accident qui pourrait être causé par la conduite humaine. Cependant, il vaut mieux trop de sécurité que pas assez.

Les idées ne manquent pas pour Volkswagen pour assurer le confort des passagers dans ce concept, jusqu’aux portes-papillon qui doivent faciliter l’entrée et la sortie des passagers.  

Gen.Travel concept dans sa configuration business // Source : Volkswagen
Gen.Travel concept dans sa configuration business // Source : Volkswagen

Ce concept Gen.Travel de Volkswagen fera une apparition publique le 24 septembre lors du concours d’élégance automobile de Chantilly : Chantilly Arts & Elegance.