Mini cède à son tour aux sirènes de la tendance du crossover/SUV avec une nouveauté plutôt gonflée esthétiquement. Avec le Mini Concept Aceman, la marque tente de mettre un coup de jeune à la technologie embarquée.

Mini vient de présenter le 27 juillet 2022 son concept Aceman. La marque a décidé de s’attaquer au juteux marché des Crossover. Ceci dit, si vous avez moins de 30 ans, on ne sait pas trop si vous serez réceptifs au style et aux innovations proposées.

Au travers de ce concept esthétiquement culotté, Mini donne les tendances de sa future feuille de route pour l’avenir du design de la marque. Ce Concept Aceman annonce un modèle qui viendra enrichir la gamme d’une nouvelle référence 100 % électrique en 2024. Il faut dire que la Mini Cooper SE est pour le moment bien seule à porter toutes les ventes des motorisations électriques.

Un concept avec une pointe d’excentricité « so british ! »

Mini a nommé ce design « Charismatic Simplicity », un univers qui navigue entre sa ligne conservatrice, que l’on retrouve sur tous les modèles de la gamme actuelle, et ce qu’il faut de nouveauté pour coller aux tendances.

mini-concept-ace3
Concept Mini Aceman. // Source : Mini

Même si la marque a gardé plusieurs détails qui rendent le modèle toujours immédiatement identifiable comme une Mini, d’autres éléments du concept déroutent un peu. La calandre avant avec ses différentes signatures lumineuses et la galerie de toit semblent un peu exagérées. Par contre, on reste toujours fans des feux arrière avec l’Union Jack. Cela reste un concept, et sa transposition vers un modèle de série va certainement assagir certaines propositions, même si le design a déjà l’air très proche d’une version définitive.

Ce concept Aceman fait 4,05 mètres, il doit se placer entre les Mini Hatch et le Countryman. Il est aussi 20 cm plus long qu’une Mini Cooper SE 100 % électrique. Il reste un modèle à vocation urbaine, même s’il semble un peu dopé aux protéines pour paraître plus musclé et suivre la mode du moment.

mini-concept-ace4
L’arrière plus classique du concept Aceman. // Source : Mini

Un intérieur repensé et des innovations technologiques

Le coup de jeune se fait ressentir au niveau de l’intérieur, mais il n’est pas sûr que les choix des designers soient assumés jusqu’à la mise en production du modèle.

L’intérieur du Aceman est très épuré, mais on retrouve quand même des éléments connus, comme le grand compteur rond central et les quelques boutons de commande typiques de la marque. Mini innove avec sa console centrale aux rangements modulaires et son volant à la couleur atypique évolue aussi.

Parmi les nouveautés qui font leur petit effet, il y a la planche de bord, qui semble devenir vivante avec les projections dynamiques et personnalisables imaginées par les ingénieurs de la marque. Plutôt que de recouvrir toute la largeur du véhicule d’écrans, ces projections paraissent moins intrusives, même si elles sont aussi moins interactives.

mini-concept-ace2
Intérieur du concept Aceman de Mini. // Source : Mini

Mini en profite pour inaugurer le nouveau système d’exploitation, qui sera construit sur une plate-forme logicielle Android Open Source Project. Cela va permettre de redynamiser les affichages et surtout de proposer de nouveaux widgets plus dans la tendance.

Dans son concept, Mini dit adieu aux matériaux comme le chrome ou le cuir animal, ce sont désormais de nouvelles générations de textile qui habillent l’intérieur. Plusieurs de ces matériaux sont issus du recyclage, ce qui est une tendance de fond dans l’industrie automobile, qui se veut plus soucieuse de l’environnement avec leurs nouveautés 100 % électriques.

Pas de fiche technique pour le moment

Comme souvent avec les concepts, il faudra attendre pour en savoir plus sur la motorisation et la batterie qui équiperont ce futur modèle.

On se doute, qu’au minimum, la marque reprendra la base déjà exploitée par la Mini Cooper SE : une batterie de 32,6 kWh et un moteur électrique de 135 kW. Mais avec un modèle plus grand, on peut imaginer sans mal que la marque va augmenter la batterie embarquée. Ce ne serait pas du luxe, car c’est le principal défaut de la Mini Cooper SE actuelle.

mini-concept-ace5
La galerie de toit du Concept Aceman, super pratique pour poser en photo. // Source : Mini

La seule chose que la marque affirme sans détour, c’est que le « Go Kart Feeling » sera conservé dans ce crossover. Ce comportement routier très proche des sensations du karting est très apprécié des amateurs de Mini, c’est donc un bon point si la marque arrive à conserver cet esprit dans un véhicule plus haut. Il ne faudrait pas que cela se fasse au détriment du confort pour autant, même si ça n’a jamais été le fort de la marque.

Il faudra probablement attendre 2023 pour découvrir la version définitive dérivée de ce concept et en savoir plus sur ses caractéristiques techniques.