Le 10 mai 2022, Apple avait annoncé son intention de laisser mourir l’iPod. Deux semaines plus tard, l’iPod touch n’est plus disponible sur son site français.

Après 21 ans de règne, l’iPod n’est plus. Le 10 mai dernier, Apple avait annoncé par le biais d’un communiqué de presse qu’elle s’apprêtait à dire au revoir à son baladeur musical. 14 jours plus tard, comme l’ont remarqué nos confrères d’iGeneration, la marque est passée à l’action. L’iPod touch est toujours disponible aux États-Unis et dans d’autres pays « jusqu’à épuisement des stocks », mais il semblerait que l’inventaire français a tiré sa révérence. L’iPod touch n’apparaît plus nulle part sur le site d’Apple France, y compris si l’on passe par le lien direct qui lui était autrefois attribué.

Une mort progressive

On pouvait imaginer qu’Apple tuerait l’iPod touch mondialement, la marque a finalement préféré respecter sa promesse d’écoulement des stocks. L’annonce de son indisponibilité aux États-Unis devrait être celle qui fera le plus de bruit. Ailleurs dans le monde, l’iPod touch devrait, progressivement, disparaître de plusieurs pays un à un. En France, on peut toujours trouver le baladeur sur Fnac ou Amazon, mais nul doute qu’il disparaîtra aussi de ces sites à un moment.

iPod touch
La page autrefois dédiée à l’iPod touch pointe maintenant vers le service après-vente. // Source : Capture Numerama

Bien qu’attendue, la fin de l’iPod touch en France est une des dernières étapes de la mort de l’iPod. Après avoir commencé à délaisser son baladeur au début des années 2010, lorsque l’iPhone a rencontré le succès, Apple avait d’abord tué l’iPod classic en 2014 avant de s’en prendre aux autres iPod non connectés à Internet (nano, shuffle) en 2017. Elle a attendu le 10 mai 2022 pour mettre fin au calvaire de l’iPod touch, très peu renouvelé et très en retard par rapport aux derniers iPhone, malgré sa compatibilité avec Apple Music et les autres services de streaming.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.