Google annonce le retour de Wallet sur Android 13, avec l’intention d’en faire portefeuille virtuel équivalent à ce que propose Apple du côté d’iOS.

Lors de sa conférence I/O, Google a aussi présenté de nouveaux produits. On a eu droit au Pixel 6a, mais aussi à un aperçu des futurs Pixel 7, Pixel Watch et Pixel Tablet.

C’est l’une des annonces les plus importantes de la conférence Google I/O 2022, côté logiciel. Au détour de la présentation d’Android 13, la firme de Mountain View a fait revenir à la vie l’application Google Wallet, qui consiste en un portefeuille virtuel. Il s’agit d’ailleurs de la nouveauté la plus remarquable de la prochaine évolution du système d’exploitation mobile.

Google Wallet est un nom qui vous dit peut-être déjà quelque chose. Cela n’a rien d’étonnant : c’est une application qui a existé il y a une dizaine d’années. Dévoilée en 2011, il s’agissait d’une solution de paiement pour téléphone mobile. Succédant à Google Checkout, elle a existé pendant quelque temps avant d’être remplacée par Google Pay en 2018.

Une vraie réplique à Apple Wallet

La renaissance de Google Wallet s’accompagne d’une réorientation de son rôle : ici, l’application se veut un portefeuille similaire à Apple Wallet sur iOS. L’internaute pourra y mettre ses cartes bancaires (pour Google Pay), ses certificats vaccinaux, ses cartes de fidélité, ses tickets de transport et même ses clés de voiture. Le tout dans un seul et même endroit.

Il sera même possible, dans les pays qui autorisent leur dématérialisation, d’inclure des documents d’identité ou des papiers administratifs, comme le permis. L’éventail exact des capacités de Google Wallet variera d’un pays à l’autre, en fonction de ce qui est possible ou non. Les États-Unis devraient par exemple avoir accès à tout, mais en France, ce pourrait être plus restreint.

Le Google Wallet d’Android 13.
Le Google Wallet d’Android 13. // Source : Google

On sait en effet que du côté de l’Union européenne, et notamment de l’Hexagone, on observe avec une certaine circonspection l’arrivée d’entreprises comme Google et Apple pour gérer des pièces aussi sensibles. On l’a vu avec l’application de traçage de contacts — Google et Apple proposaient une solution, mais la France a préféré basculer sur une solution souveraine.

La même réticence se retrouve quant au stockage de documents administratifs. On sait d’ailleurs que l’Union européenne désire son application souveraine, avec un projet à mi-chemin entre un portefeuille, un coffre-fort et FranceConnect. Dans ces conditions, il est plausible que la version de Google Wallet qui sera proposée en Europe sera amoindrie.

Google Wallet, nouveauté marquante d’Android 13 ?

Le succès de Google Wallet dépendra non seulement de la qualité de cette refonte — on peut supposer que l’ergonomie et l’expérience d’utilisation seront plaisantes, comme avec Apple Wallet –, mais aussi de l’éventail de ses fonctionnalités et, aussi, de sa bonne intégration avec l’écosystème français, notamment bancaire, pour en faire un carrefour indispensable.

Google Wallet apparait comme la grande fonctionnalité d’Android 13. Les autres changements s’avèrent plus modestes. Ailleurs dans l’écosystème Google, quelques évolutions sont à noter : la fonction « Near Me » pour trouver ce que vous voulez autour de vous, le regard pour remplacer « OK Google » ou encore un générateur de cartes bancaires virtuelles sur Chrome.