Initialement, Samsung devait dévoiler son nouveau processeur, l’Exynos 2200, le 11 janvier. L’entreprise coréenne n’a finalement rien annoncé.

Que s’est-il passé chez Samsung ? Fin décembre, la marque coréenne annonçait sur son compte Twitter dédié à ses puces Exynos qu’elle dévoilerait sa dernière née le 11 janvier, vraisemblablement à l’occasion d’une conférence virtuelle. Un événement attendu par les fans de la marque qui, pour la première fois, devaient découvrir une puce conçue par Samsung et AMD, le fabricant américain de semi-conducteurs.

À la surprise générale, Samsung n’a rien annoncé. Le Coréen a même supprimé ses tweets, comme si de rien n’était. Interrogé par Business Korea, Samsung dit désormais que la présentation de l’Exynos 2200, sa nouvelle puce, attendra le lancement du Galaxy S22. Pour tenter de rassurer, Samsung ajoute : « Il n’y a aucun problème avec la production et les performances du processeur ».

L’alliance Samsung / AMD

Dans l’univers des smartphones Android, les puces de Samsung ne sont pas très populaires. Face à Qualcomm et MediaTek, qui équipent la quasi-totalité du marché (malgré quelques rebelles comme Google), le Coréen est presque seul. Cette situation est d’autant plus particulière que, dans la plupart des pays, les smartphones Samsung utilisent eux aussi des puces Qualcomm. Il n’y a qu’en Europe et dans quelques pays asiatiques que Samsung commercialise des smartphones avec ses propres puces Exynos.

Réputées trop énergivores, les puces de Samsung sont aussi critiquées pour leurs performances graphiques trop médiocres (elles utilisent des GPU ARM Mali). C’est justement sur ce point que l’alliance avec AMD pourrait changer la donne. Le Coréen et l’Américain, qui ont annoncé leur partenariat en 2019, espèrent réussir un exploit sur mobile. Basée sur l’architecture RDNA 2 (la même que les consoles next-gen), le futur GPU de l’Exynos 2200 pourrait être le premier capable de supporter le ray tracing sur smartphone. Si Samsung et AMD ne se ratent pas, l’Exynos 2200 pourrait ainsi largement rattraper les puces Snapdragon de Qualcomm et, pourquoi pas, rivaliser avec les processeurs surpuissants d’Apple.

Selon plusieurs rumeurs, c’est le 9 février que Samsung organisera sa grande conférence Unpacked dédiée à la gamme Galaxy S22. Il est fort probable que l’on découvre l’Exynos 2200 durant cet événement… à moins que la raison de ce report soit plus problématique qu’annoncée.