Grâce à des outils reposant sur des algorithmes et l’IA, il est devenu très facile de retoucher des photos. Le site Cleanup.Pictures permet par exemple d’effacer n’importe quoi d’une image et de la reconstruire de façon logique.

Les outils de retouche d’image sont aujourd’hui extrêmement puissants pour modifier très facilement des photos. On peut par exemple citer ce site qui vous permet de détourer une personne sur une photo en un clic. Ou bien cet autre site qui est capable d’effacer l’arrière-plan d’une vidéo très facilement.

Dans le même genre, il y a aussi un site qui retire ce que vous ne voulez pas voir sur un cliché : il s’appelle Cleanup.pictures. Il a été mis en avant sur Product Hunt cet automne 2021, à plusieurs reprises.

Comment effacer des éléments sur une photo ?

L’outil est assez spectaculaire à l’emploi : une fois que vous avez téléversé votre photo, vous pouvez indiquer grâce à un pinceau magique (dont vous pouvez régler la taille) quelles sont les zones que vous voulez effacer. L’outil procède alors à une reconstruction logique des parties effacées.

L’outil est saisissant. On vous propose un exemple ci-dessous avec une scène de la bande-annonce de House of the Dragon, la première série dérivée de Game of Thrones. Même s’il a parfois fallu donner plusieurs coups de pinceau magique sur les deux chevaliers, l’outil a bien réussi à les retirer, et à reconstituer le mur derrière eux ainsi que plusieurs éléments du décor — comme l’écu.

 À gauche, une scène de <em>House of the Dragon</em>.  » class= »clipped asset-comparator__image placeholder-default » layout= »fill » src= »data:image/svg+xml;utf8,%3Csvg xmlns=%27http://www.w3.org/2000/svg%27 width=%27100%25%27 height=%27100%25%27/%3E » data-src= »https://c0.lestechnophiles.com/www.numerama.com/wp-content/uploads/2021/12/test1cleanuppicture.jpg »/><noscript><img decoding=

Des outils d’IA pour effacer et reconstruire l’image

L’outil, évidemment, n’est pas magique.

Dans la section À propos, le service précise utiliser un modèle algorithmique open-source appelé LaMa (LArge MAsk inpainting), qui implique des méthodes de vision par ordinateur et de la reconnaissance de formes. L’outil utilisé par Cleanup.Pictures provient d’un laboratoire de Samsung spécialisé dans l’intelligence artificielle qui redessine les aires sélectionnées.

Cleanup.Pictures est lui-même open source (le code est consultable sur GitHub, avec la licence Apache 2.0) et sa version de base est gratuite — les images sont gérées avec une taille maximale de 720 pixels de large. Il existe une version « pro » du service, qui est payante. Dans ce cas, la qualité des images peut grimper jusqu’à une définition de 2K, sans aucune compression.

Le site précise également que les images que vous lui envoyez ne sont pas stockées sur le serveur. Elles sont supprimées une fois le traitement achevé.

Cleanup pictures
L’accueil de Cleanup.Pictures. // Source : Capture d’écran

Il va sans dire que dans tous les cas, pour ce site comme pour n’importe quel autre service, l’approche la plus raisonnable à avoir dans ce domaine est de se dire que les photos que l’on envoie sont celles que l’on accepterait de voir exister dans l’espace public. Si ce n’est pas le cas, alors mieux vaut ne pas envoyer la photo tout court. Ce critère est un bon moyen de filtrer ce qu’il convient ou non de partager.

Vous pouvez également l’utiliser sur des images génériques, juste pour le tester. Il n’est en effet pas nécessaire d’expérimenter l’outil avec des photos personnelles. Le site met à disposition quelques clichés basiques, mais vous pouvez aussi en envoyer d’autres. Si vous vous loupez, l’outil dispose d’un outil pour retourner en arrière. Une fois que vous avez fini, vous pouvez enregistrer ou non le cliché.

Cleanup.Pictures a indéniablement du potentiel, bien que sa version gratuite soit assez bridée.

D’aucuns diront que l’outil n’est guère différent d’un outil comme le « Content Aware » de Photoshop et que Cleanup.Pictures n’apporte rien de neuf. Mais c’est oublier que cet outil repose sur d’autres techniques, que tout le monde n’a pas Photoshop et qu’encore faut-il savoir où se trouve le « Content Aware » et comment s’en servir. Au moins, Cleanup.Pictures va droit à l’essentiel.