La nouvelle mise à jour du bitcoin, nommée Taproot, est active depuis le 14 novembre. Elle apporte plus de sécurité et de flexibilité, et va permettre de changer beaucoup de choses pour la cryptomonnaie.

Cela faisait depuis 2017 qu’il n’y avait pas eu de grande amélioration pour le bitcoin. Taproot, la nouvelle mise à jour de la cryptomonnaie la plus connue au monde, est venue réparer cela. Discutée et attendue depuis 2018, elle est désormais active sur la blockchain.

Mais Taproot n’est pas qu’une simple mise à jour : il s’agit surtout d’un changement de protocole majeur pour le bitcoin. Cette nouvelle version de la blockchain a d’ores et déjà un impact considérable sur la manière dont la cryptomonnaie fonctionne, et dont les transactions sont sécurisées.

Un bitcoin // Source : Thought Catalog / Unsplash

Taproot, c’est quoi ?

Taproot est active depuis le 14 novembre, et les nouveautés apportées par la mise à jour sont nombreuses. Taproot avait pour objectif principal de permettre à la blockchain d’être plus sécurisée, plus rapide et plus à même d’accepter un nombre important de transactions.

Le changement le plus notable est l’adoption d’un nouveau protocole d’authentification. Le bitcoin met ainsi de côté le système cryptographique ECDSA (pour « Algorithme de signature numérique à courbe elliptique », ndlr), qu’il utilisait jusque là, pour le système de signature de Schnorr. Ce nouveau protocole permet aux transactions complexes d’être finalisées plus rapidement, en prenant moins de place dans un bloc.

Ces transactions complexes, qui demandent parfois plusieurs signatures pour pouvoir être effectuées, sont désormais indifférenciables des autres transactions sur la blockchain — une amélioration appréciée par les personnes cherchant plus de confidentialité. Elles sont désormais moins encombrantes sur la blockchain.

Bitcoin // Source : Jeremy Bezanger / Unsplash

Qu’est-ce que Taproot va changer au bitcoin ?

Taproot va aider à la mise en place de plus de smart contracts, plus flexibles et plus rapides, sur la blockchain. Les smart contracts sont des contrats qui s’exécutent automatiquement dès que les conditions préétablies sont réunies, et ce sans avoir recours à un tiers.

La popularité des smarts contracts a permis à toute une économie autonome de se créer : le secteur de la DeFi, la finance décentralisée, ou encore des Dapps, les applications décentralisées, se basent sur ce genre de contrats.

Jusqu’à présent, le secteur s’était surtout développé sur la blockchain de l’Ethereum, plus rapide que celle du bitcoin, ou sur celle de Cardano, dont l’écosystème DeFi est déjà très actif. L’arrivée de Taproot, en décongestionnant la blockchain, va permettre au bitcoin de se faire une place dans ce secteur en pleine expansion. La mise à jour n’a d’ailleurs pas manqué d’attirer les investisseurs : après quelques jours de baisse, le prix du bitcoin est reparti à la hausse au moment de la mise à jour.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo