L’heure des PC OLED a sonné. Lenovo vient de lancer plusieurs ordinateurs portables dotés de cette technologie d’écran, quelques jours à peine après qu’Asus a fait la même chose. Mais qu’est ce que cette technologie va apporter sur nos PC exactement ?

Lenovo vient de sortir une pléthore de gadgets pour accompagner la rentrée. Des écouteurs à la tablette en passant par les ordinateurs portables, le fabricant chinois vient de généreusement renouveler son catalogue de produit. La star de cette nouvelle collection est le Lenovo Slim 7 Carbon qui embarque une fiche technique haut de gamme avec un écran OLED (2880 x 1800 pixels) de 14 pouces. Lenovo a aussi sorti un Chromebook avec écran OLED, vendu 430 dollars environ.

C’est loin d’être la première fois que l’on voit des ordinateurs portables embarquer un écran OLED, mais cette nouvelle annonce fait suite à celles d’Asus qui a dévoilé début septembre plusieurs autres ordinateurs dotés de cette technologie, dont certains vendus moins de 1 000 euros. La rentrée 2021 sera donc celle de la démocratisation de l’OLED sur les PC portables.

Mais qu’est ce que cette technologie apporte sur nos ordinateurs, exactement ?

Un avantage pour les pros

La plupart des ordinateurs OLED qui sortent ou qui sont déjà sur le marché aujourd’hui sont positionnés comme des machines à destination des créateurs et créatrices de contenu. L’OLED permet en effet d’avoir une reproduction des couleurs extrêmement fidèles, ce qui est un plus pour quiconque travaille dans la photographie ou la vidéo.

Les ordinateurs d’Asus et de Lenovo promettent une couverture très large de l’espace colorimétrique DCI-P3, une norme qui permet de reproduire bien plus de couleurs que le sRGB qui faisait foi jusqu’ici dans le monde de l’informatique.

Le Yoga Slim 7 Carbon et son écran OLED // Source : Lenovo

Cette démocratisation de la technologie OLED couplée à l’arrivée de puces graphiques de plus plus puissante sur nos ordinateurs portables va permettre de faire du montage vidéo, de la retouche photo ou de la création graphique en mobilité de manière bien plus efficace. Cela permettra aussi de mieux apprécier les environnements chatoyants de vos jeux vidéo préférés.

Le seul bémol de l’OLED, c’est qu’il est plus difficile à dompter que l’IPS qui équipait jusque là nos PC portables. Ces écrans peuvent reproduire des couleurs avec une fidélité époustouflante, comme ils peuvent afficher des tons complètement fluo s’ils sont mal calibrés (les premiers smartphones OLED avaient souvent ce défaut). C’est pour cela que la plupart des constructeurs affichent des certifications de calibration diverses.

Plus de confort pour le grand public

L’arrivée de l’OLED sur les ordinateurs portables va aussi permettre d’améliorer l’autonomie de nos machines. La particularité de cette technologie est qu’elle peut éteindre certains de ses pixels quand elle a besoin d’afficher du noir. Cela permet d’économiser de l’énergie puisque certaines zones de l’écran pourront simplement cesser d’être alimentées.

L’OLED permet aussi d’afficher des noirs très profonds (considérés même comme « infini » puisqu’il n’y a aucun rétroéclairage) et d’atteindre des pics lumineux extrêmement élevés. Adieu, les bandes 16:9 grisâtres autour de vos séries Netflix, l’OLED va permettre une bien meilleure immersion. Enfin, les écrans OLED émettent généralement moins de lumière bleue, ce qui permet d’améliorer le confort et de réduire la fatigue visuelle.

Pour faire simple, les avantages que l’OLED apporte aux professionnels vont aussi bénéficier au grand public qui pourra s’équiper d’ordinateurs plus endurants, plus lumineux et mieux calibrés. Une bonne nouvelle, puisque les ordinateurs portables sont aujourd’hui devenus d’important outils de consommation multimédia.

Pourquoi ça n’arrive que maintenant ?

Les écrans OLED ont longtemps été un luxe dans le monde des PC portables. Sorti en 2016, le HP Spectre x360 (un des premiers ordinateurs grand public équipés d’une dalle OLED) coutait 1 800 euros. Aujourd’hui, Lenovo est capable de mettre des dalles OLED sur des Chromebook vendus à moins de 500 dollars.

Ce petit exploit est dû à l’incursion de Samsung dans le secteur. Pendant des années, le marché des dalles OLED se divisait entre LG (qui s’occupait de grands écrans de télé) et Samsung (qui lui produisait les petits écrans de smartphone). Personne ne construisait véritablement d’écrans OLED pour PC.

Ne souhaitant pas laisser passer l’occasion, en janvier 2021 Samsung s’est lancé dans la production en masse d’écrans OLED pour ordinateurs portables. 8 mois après, les résultats sont là et l’OLED est bien parti pour s’imposer doucement dans l’industrie des PC portables.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo