Le cofondateur de Twitter mise beaucoup sur les cryptomonnaies. En parallèle d'un portefeuille crypto physique, sa société Square travaille aussi sur une plateforme permettant de créer des projets de finance décentralisée autour du bitcoin.

Après Elon Musk, c’est désormais Jack Dorsey qui se prend de passion pour les cryptomonnaies. Le patron de Twitter a annoncé, jeudi 15 juillet, que son autre société, Square, allait développer un nouveau département dans le domaine crypto. Cette nouvelle unité, dont le nom reste à déterminer, va créer une plateforme visant à aider les développeurs à créer de nouveaux « services financiers décentralisés ».

Square veut simplifier la création de services permissionless (où tout le monde peut participer à la blockchain leur permettent de fonctionner) et non-custodial (où les clés privées qui permettent d’autoriser des transactions, et de dépenser les fonds qui leur sont associés, ne sont pas détenues par un tiers). Le concept de finance décentralisée renvoie quant à lui aux services financiers construits autour de la technologie blockchain — qui ne nécessite pas de passer par des entités telles que des banques pour opérer des transactions.

Jack Dorsey démarre par le bitcoin

Le patron de Twitter souhaite se focaliser dans un premier temps sur le bitcoin. Malgré la période mouvementée qu’il a connu, cela reste la cryptomonnaie dont le cours est, de très loin, le plus élevé. Un bitcoin vaut actuellement plus de 31 000 $, quand la deuxième cryptomonnaie la plus haute, l’Ethereum, s’échange à un peu moins de 1 900 $. Jack Dorsey n’a pas donné beaucoup plus de détails sur cette offre à venir, mais Mike Brock, qui sera responsable de la nouvelle unité, a indiqué sur Twitter, que Square voulait inclure autant que possible la communauté dans le développement de ce nouveau projet, et que davantage de détails seraient donnés dans les prochaines semaines. Mike Brock estime que la finance décentralisée jouera un rôle important à l’avenir  : « La technologie a toujours été une histoire de décentralisation. Depuis l’imprimerie à l’internet jusqu’au bitcoin, la technologie a le pouvoir de distribuer le pouvoir au plus grand nombre. »

Source : Karoline Grabowska / Pexels

Jack Dorsey a multiplié ces dernières mois les annonces dans le domaine crypto. Il a notamment révélé le 9 juillet que Square allait développer un portefeuille crypto physique. Les « portefeuilles crypto » sont les procédés de stockage de cryptomonnaies. Ils peuvent prendre la forme d’application, de logiciel ou encore de services en ligne (web wallet). Jack Dorsey estime cependant que le hardware wallet — qui comme son nom l’indique, est un outil de stockage physique — est une solution plus adaptée. Les portefeuilles physiques ont l’avantage de réduire les risques de se faire dérober ses clés privées par un hacker (même s’ils peuvent, malgré tout, être eux aussi la cible d’attaque). Ils offrent également à leurs usagers une option de stockage qui ne nécessite pas de céder ses clés privées à un tiers de confiance.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo