L’Apple Watch va gagner en fonctionnalités avec watchOS 8. La dernière révision majeure du système va permettre à la montre de s’émanciper encore un peu plus de l’iPhone pour devenir une machine indépendante.

Apple profite de la WWDC pour faire le tour de tout son écosystème logiciel, de l’iPadOS 15 à watchOS. Avec la dernière version du système d’exploitation pour montre connectée, L’Apple Watch va un peu plus s’émanciper de l’iPhone grâce à l’arrivée de plusieurs nouveautés intéressantes.

WatchOS 8 veut faciliter la communication

Il sera par exemple possible de consulter et partager ses photos sur sa montre sans passer par un iPhone. On pourra aussi choisir certains clichés pour en faire le fond d’écran de votre cadran de montre. Cette fonctionnalité tire partie du mode portrait des photos de l’iPhone et construit plusieurs niveaux de profondeur pour ajuster l’heure derrière les visages des personnes sur les photos. Mignon.

Les fonds d’écran personnalisé sur iOS 8 // Source : Capture d’écran Numerama

Avec watchOS 8, Apple va également renforcer les capacités de communication de la montre en permettant de composer des messages avec la voix et l’écriture manuscrite combinées. Il sera même possible d’envoyer facilement des GIF depuis son Apple Watch.

Toujours plus d’indépendance

L’application Santé va aussi gagner des fonctionnalités pour permettre à chacun de mieux gérer son stress. L’application vous proposera des conseils pour rester calme dans les moments ou votre rythme cardiaque est particulièrement élevé — notamment avec des petites actions à faire. Votre montre pourra aussi mesurer votre rythme de respiration pour détecter des problèmes potentiels.

Les nouveautés de watchOS 8 // Source : Capture d’écran Numerama

D’autres améliorations comme la possibilité de régler plusieurs minuteurs ou de retrouver ses objets perdus grâce au service Localiser vont aussi arriver sur l’Apple Watch.

Concrètement, avec watchOS 8, les montres connectées d’Apple vont encore gagner en efficacité tout en réduisant leur dépendance à l’iPhone. De quoi garder l’avance confortable qu’Apple a déjà sur le secteur des montres connectées.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo