[Le Deal du Jour] Que ce soit en jeu ou avec des logiciels gourmands, les temps de chargement sur PC peuvent être fortement diminués grâce à un SSD NVMe. Celui de la marque PNY — avec 1 To de stockage interne — est aujourd'hui en promotion à seulement 107 euros, contre 189 euros habituellement.

Chaque jour, la rédaction sélectionne pour vous un bon plan repéré sur le web, qui a un rapport direct avec notre ligne éditoriale.

Un SSD utilisant la technologie NVMe promet de meilleures performances qu’un SSD SATA classique. De ce fait, le premier est plus cher que le dernier, mais l’écart de prix entre les deux est pourtant aujourd’hui relativement faible. Prenons l’exemple de la référence CS3030 en 1 To de la marque PNY : elle est actuellement proposée à 107 euros sur Cdiscount (au lieu de 189 euros), pour en faire aujourd’hui l’un des meilleurs rapports qualité-prix du moment.

La boîte contenant le SSD NVMe PNY CS3030 // Source : Cdiscount.

Pour mieux comprendre l’offre

  • Est-il vraiment rapide ?

Très rapide. Le SSD NVMe PNY CS3030 de 1 To compatible PCI 3.0 peut monter jusqu’à 3 500 Mo/s en lecture et 3 000 Mo/s en écriture. Par comparaison, un SSD SATA III atteint généralement une vitesse moyenne de 600 Mo/s, ce qui est donc six fois moins rapide. Les temps de chargement en jeu seront alors réduits pour accéder plus vite à votre partie. Vous sentirez également la différence si vous utilisez des logiciels gourmands au quotidien, comme pour le montage photo ou vidéo.

  • Comment ça se branche à mon PC ?

En reprenant le design d’une barrette de RAM, le SSD NVMe de la marque PNY propose un format compact et particulièrement pratique pour l’installation. Une fois votre PC hors tension, il suffit de le brancher à l’un des ports PCI Express de votre carte mère, puis le SSD est directement prêt à l’emploi à l’allumage — tout comme lorsque l’on ajoute de la mémoire vive.

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo