Votre smartphone peut être un nid à germes. Il est important d'adopter les bonnes pratiques pour en prendre soin. Voici comment le nettoyer sans risquer de l'endommager.

Qu’est-ce que vous touchez avec vos mains, quels que soient le lieu et le moment, qui traîne n’importe où et qui finit immanquablement sur votre visage ? Votre précieux smartphone, bien entendu. Si, au quotidien, il s’agit d’une surface sale et pleine de germes, en temps d’épidémie comme celle du coronavirus actuel, il peut se transformer en vecteur de maladie.

Les coronavirus peuvent en effet persister sur des surfaces « en métal, en verre ou en plastique pendant 9 jours », rapporte le Journal of Hospital Infection en mars 2020. Cela signifie que votre smartphone peut être un socle récepteur pour le virus si vous ne vous en débarrassez pas. La publication scientifique affirme que par chance, sur ces surfaces, de l’éthanol de 62 à 71 %, du peroxyde d’hydrogène à 0,5 % ou de l’hypochlorite de sodium à 0,1 % sont très efficaces pour les tuer.

Problème : utiliser des solutions aussi fortes sur vos écrans risque de les endommager et notamment de gratter le revêtement oléophobe qui permet de minimiser la visibilité et la persistance des traces de doigt. Que faire alors ? Petit tour des bonnes et des mauvaises solutions.

Ne mettez pas votre smartphone sous le robinet, même waterproof

iPhone 11 , plouf // Source : Apple

En 2020, la plupart des smartphones milieu et haut de gamme sont résistants à l’eau. Les iPhone 11 Pro sont IP68, ce qui signifie qu’ils sont résistants à l’eau jusqu’à 4 mètres de profondeur pendant 30 minutes. Les Galaxy S20 de Samsung récemment annoncés ont la même norme. Un smartphone IP67, courant désormais, pourra être tenu 30 minutes à 4 mètres de profondeur.

Cela dit, cela ne signifie pas que ce comportement est encouragé. La page d’Apple, très complète sur le sujet, invite utilisatrices et utilisateurs à ne pas mettre leur iPhone sous l’eau volontairement. Un très mauvais conseil à donner serait donc de laver son smartphone dans la douche ou directement sous un robinet : la pression est trop forte pour la résistance de l’engin et pourrait l’endommager. De même, un smartphone endommagé (à l’écran fissuré), ou qui a été mal remonté par un SAV peu scrupuleux, n’est plus du tout résistant à l’eau.

Bref, mettre son smartphone sous la douche ou sous un robinet n’est pas une bonne idée.

Eau et savon, la bonne recette ?

Dès lors, l’une des solutions les plus évidentes pour nettoyer son smartphone, est d’utiliser de l’eau savonneuse. Vous trempez un tissu propre dedans et vous nettoyez doucement la face avant. Évidemment, pas d’éponge ou de corps trop durs : ne rayez pas votre dalle ! Par exemple, Apple conseille un « chiffon doux et non pelucheux », ceux que l’on utilise pour nettoyer des lunettes.

Ne faites pas ça avec un smartphone branché. 

Mais alors, est-ce que l’eau et le savon tuent les virus ? Pas tous. Une des solutions proposées par le magazine Health, qui s’appuie sur les propos d’un chercheur en microbiologie, est de mélanger dans un récipient 40 % d’alcool et 60 % d’eau. La concentration d’alcool ne sera pas trop élevée pour endommager le smartphone, mais suffisante pour vous débarrasser de la plupart des virus. Les lingettes désinfectantes sont, au contraire, souvent trop imbibées de liquide et pourraient endommager votre smartphone.

Dois-je acheter un film protecteur ?

Finalement, la solution la moins contraignante est peut-être d’ajouter un film protecteur sur la face avant de votre smartphone. La rédaction de Numerama n’est pas fan de la sensation au toucher, qui réduit, même de manière infime, l’efficacité tactile, mais peut-être qu’un moindre confort est justifié en temps de crise. Le filtre protecteur a l’avantage de pouvoir être changé s’il est endommagé ou trop sale.

L’avantage, c’est que cela ne coûte pas grand-chose et que c’est disponible pour la plupart des smartphones. Les modèles plus haut de gamme et plus confortables sont posés en magasins avec des kits de pose qui vous permettent d’avoir un film parfaitement appliqué, sans bulle et sans aspérité. Vous pourrez alors les laver avec des solutions plus fortes, comme du gel hydroalcoolique, sans trop vous soucier de leur revêtement : leur rôle est de protéger votre smartphone, pas de durer le plus longtemps possible.

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

Crédit photo de la une : Louise Audry pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux