Le vendredi 13 septembre sera une journée noire dans les transports en commun d'Île-de-France. Un mouvement social de la RATP va perturber les déplacements depuis et au départ de Paris, mais aussi dans la capitale elle-même. Toutefois, des alternatives se dégagent pour pouvoir circuler sans problème.

La RATP l’a annoncé le mercredi 11 septembre : la journée du vendredi 13 septembre sera marquée par un mouvement social de l’ensemble des organisations syndicales. Par conséquent, la Régie autonome des transports parisiens met en garde : le trafic sera « extrêmement perturbé ». Et pour les quelques lignes encore fonctionnelles, elles risquent fort d’être saturées.

Quelles apps pour suivre la grève ?

Pour les personnes devant emprunter les transports en commun touchés par le mouvement social, la première nécessité sera de renseigner sur ce qui circule et de savoir comment évolue la situation au fil de la journée.

Pour cela, vous pouvez télécharger sur votre smartphone les applications de la SNCF et de la RATP. Elles donnent des précisions ligne par ligne, notamment au niveau des horaires. Ces applications compatibles Android et iOS sont aisément accessibles sur les boutiques respectives de Google et Apple. Autre possibilité : la SNCF et la RATP animent des comptes sur Twitter, chacun dédié à une ligne.

Il sera très difficile de se déplacer le 13 septembre. Mais en préparant son trajet, les difficultés pourront être amoindries. // Source : Alexandre Gallier

Vous pouvez également vous rabattre sur les sites web des deux entreprises. La SNCF a une page pour suivre le trafic en Île-de-France, mais aussi au niveau des TER et des grandes lignes. Même chose pour la RATP, avec un bulletin général et des informations spécifiques (RER, métro, tramway, bus et Transilien). La RATP a également fait un point de situation ligne par ligne le 11 septembre.

Des applications tierces fournissent un service équivalent. On pense à Citymapper, qui a en outre la possibilité de générer des trajets alternatifs en tenant compte des perturbations qui peuvent survenir (incident, grève, etc). Le logiciel mouline ses propositions en incluant les bus, le métro, le RER, le Transilien, les vélos, les taxis, les trottinettes, les scooters, le tram et le covoiturage.

Transports touchés par la grève

Seront neutralisés les métros 2, 3, 3 bis, 5, 6, 7 bis, 10, 11, 12 et 13. Les lignes 4, 7, 8 et 9 seront aussi interrompues aux heures creuses, mais circuleront un peu aux heures pleines (un train sur trois ou un train sur quatre, sur tout ou partie du parcours). Seuls les métros 1 et 14 seront complètement opérationnels, parce qu’elles sont automatisées, mais il est à prévoir une affluence maximale dans les rames.

Du côté des trams, la situation sera aussi très difficile : les lignes 1, 2, 3a, 3b, 5, 6, 7 et 8 verront leur trafic interrompu aux heures creuses. Aux heures de pointe, quelques trams circuleront, au rythme d’un sur trois ou d’un sur deux. Le tram 11 express aura un trafic normal. Les bus seront dans une situation à peu près analogue, avec un bus sur trois sur tout le réseau.

RER
Certaines lignes RER sont très perturbées, d’autres pas du tout. // Source : Maritha

Quant aux RER, tout dépendra de la ligne empruntée : les deux voies de circulation gérées par la RATP (A et B) verront un RER sur trois et sur cinq aux heures de pointe, et aucun aux heures creuses. Par contre, les RER opérés par la SNCF (les lignes C, D et E) tout comme le Transilien ne sont pas concernés par la grève. Mais là encore, gare à l’affluence, surtout sur les tronçons dans Paris.

Quelles solutions s’offrent à vous pour vous déplacer ? L’idéal, bien sûr, c’est de ne pas avoir à vous déplacer : si vous avez la possibilité de basculer en télétravail ou de prendre votre journée, vous vous épargnerez bien des soucis. Dans le cas contraire, plusieurs modes de transport alternatifs sont accessibles pour rallier Paris ou, si vous êtes déjà dans la capitale, vous déplacer entre les arrondissements.

Vous êtes en dehors de Paris

Si vous habitez en dehors de Paris, votre première difficulté sera d’arriver à la capitale. La dernière sera de rentrer chez vous. Différents moyens de transport peuvent être mobilisés :

  • RER : les lignes C, D et E seront fonctionnelles toute la journée, sauf incident extérieur au mouvement social.
  • Transilien : le réseau est géré par la SNCF, qui n’est pas partie prenante à la grève.
  • Voiture individuelle : vous pouvez venir à Paris avec votre propre véhicule. La RATP recommande plusieurs réseaux de parking pour avoir une place de stationnement pour la journée (OnePark, OpnGo, Parkadom, Parkmatch et ZenPark*).
  • Covoiturage : il est aussi possible de passer par un service de covoiturage, où vous n’aurez pas à vous soucier de garer le véhicule. La RATP propose là aussi plusieurs services (BlaBlaLines, Citygo, Clem, Covoit’Ici, Karos, Klaxit*, Ouihop et Roulez Malin)
  • VTC : Il y a enfin les véhicules de transport avec chauffeur. La RATP en liste six : AlloCab, Kapten*, LeCab, Marcel, SnapCar et Uber.

Il est à noter que trois de ces services (Zenpark, Klaxit et Kapten), vous avez la possibilité de faire jouer une réduction exceptionnelle pour la journée du 13 septembre.

ouihop
L’application OuiHop est l’un des services de covoiturage suggéré par la RATP.

Les réductions spéciales

Dans le cas de Zenpark, l’offre est une remise de 50 % sur le prix du stationnement avec le code RATP3, à entrer dans l’application mobile de Zenpark. Il vous faudra créer un compte. L’offre est valide une seule fois par membre et va du 13 septembre à 5 heures du matin jusqu’au 14 septembre à 2 heures du matin. Les parkings éligibles sont ceux situés à Paris et en Île-de-France.

Concernant Klaxit, les trajets en Île-de-France (départs et arrivées) sont offerts en cas de réservation entre le jeudi 12 septembre à 18h et le vendredi 13 septembre à 13h59, dans le cas d’un covoiturage survenu le 13 septembre. Vous avez la possibilité de bénéficier de deux trajets gratuits ce jour-là, afin de vous rendre au travail, mais aussi de rentrer chez vous.

Pour ce qui est Kapten (ex-Chauffeur Privé), une réduction de 20 % sur les courses avec le code RATP4. Attention toutefois : l’offre, si elle est valable le 13 septembre entre 5h du matin et 23h59, n’est accessible qu’aux mille premiers passagers. En outre, la course doit coûter au moins 5 euros. Notez également que l’offre évoque uniquement « votre course à Paris », ce qui semble écarter les trajets franciliens.

Si vous ne trouvez vraiment pas chaussure à votre pied, vous pouvez également tenter ces services de VTC/taxis qui s’avèrent être des alternatives originales à l’offre du marché.

L’application Kapten. // Source : Kapten_

Vous êtes déjà dans Paris

Si vous avez pu rallier Paris ou que vous vous y trouviez déjà, il va maintenant se déplacer entre les arrondissements. Bien sûr, vous pouvez mobiliser les solutions citées ci-dessus. Vous pouvez aussi utiliser vos jambes et vous lancer dans de longs trajets à pied (vous ferez aisément vos 10 000 pas par jour qui sont recommandés pour rester en forme). Dans le cas contraire, voici vos possibilités

  • Métro : les lignes 1 et 14 ne sont pas touchées. Les lignes 4, 7, 8 et 9 fonctionneront, mais avec difficulté et uniquement aux heures de pointe.
  • Bus : il est prévu un bus sur trois sur tout le réseau.
  • Scooter : des scooters électriques en libre-service peuvent être sollicités. Vous avez le choix entre Coup et Cityscoot*.
  • Trottinette : vous n’aurez que l’embarras du choix : le nombre d’entreprises qui donnent accès à des trottinettes sans station (free floating) est vaste : B Mobility*, Bird*, Circ, Dott, Hive, Jump*, Lime, Tier, Ufo Voi, Wind.
  • Vélo : vous avez également des offres de vélo sans station ou non : Donkey Republic, Jump*, Mobike, Oribiky, Vélib.
L’application Cityscoot avec un ciblage sur Paris.

Les réductions spéciales

Il est prévu une circulation gratuite pour les trente premières minutes avec Cityscoot, en utilisant le code RATP-1. Au-delà, c’est pour votre pomme. Cette demi-heure gratuite est à utiliser le 13 septembre entre 5h du matin et le 14 septembre à 2h du matin. Le code n’est utilisable qu’une fois personne et seules 4 000 utilisations du code sont permises en tout. Attention, il vous faudra fournir une carte bancaire, un permis de conduire et une pièce d’identité pour rouler.

Concernant Jump, service qui cumule à la fois des vélos et des trottinettes, deux trajets de 15 minutes chacun sont offerts, avec le code RATP050. Celui-ci est à entrer dans l’onglet paiement de l’application Uber, puisque Jump est sa solution de mobilité douce. Le code est valide pour l’ensemble de l’Île-de-France, mais au regard du mode de transport et de la durée de l’offre, il intéressera surtout les Parisiens.

D’autres sociétés proposent des opérations spécifiques pour cette journée : Bird déclare par exemple qu’il va offrir les frais de déverrouillage à tous ses utilisateurs pour ses trottinettes électriques. Dans le cas de B Mobility, qui évolue également dans le secteur des trottinettes, les engins seront gratuits au démarrage et le prix sera de 13 centimes la minute, au lieu de 25 centimes.

Partager sur les réseaux sociaux