Le déplacement à Paris durant les Jeux olympiques de 2024 sera conditionné à la présentation d’un pass jeux, basé sur un QR Code. Ce pass sera requis dans certains périmètres de la capitale et de l’Île-de-France. La plateforme d’inscription pour le récupérer est désormais en ligne. Voilà les grandes lignes de son fonctionnement.

L’accueil des Jeux olympiques à Paris, du 26 juillet au 11 août, va avoir des répercussions notables pour les Franciliens et les Franciliennes, mais aussi pour toutes les personnes désirant circuler dans la capitale et aux abords des sites sportifs. Les transports en commun promettent d’être encombrés, par exemple.

Plusieurs zones de Paris et les sites de compétition seront aussi soumis à des règles provisoires — qui se prolongeront durant les Jeux paralympiques, qui s’étaleront du 28 août au 8 septembre. On le sait d’ailleurs depuis le mois de novembre 2023 : un QR Code sera requis en cas de contrôle par les forces de l’ordre dans ces zones sécurisées.

Source : Pass Jeux
Source : Pass Jeux

Ce QR Code est officiellement nommé Pass Jeux et il dispose de son site officiel, en ligne depuis le 10 mai et partiellement opérationnel depuis (les inscriptions sont pour l’instant possibles pour la cérémonie d’ouverture, mais pas le reste). C’est ici que le public formule sa demande de laissez-passer numérique pour accéder aux périmètres sous régime spécial.

Pass Jeux JO (QR code)

Pass Jeux JO (QR code)

Qui doit avoir un QR Code pour les JO de 2024 ?

Toutes les personnes souhaitant se rendre dans les périmètres liés aux JO et à leur sécurisation doivent posséder ce QR Code, et cela, pendant la période des Jeux. Cela inclut les habitants dont les logements tombent dedans (y compris les péniches), les commerçants, les personnes amenées à travailler dans ces secteurs, les livreurs, les visiteurs, etc.

Cette obligation s’applique indépendamment du moyen de locomotion. Les piétons seront contrôlés, comme les automobilistes (il faut une dérogation pour utiliser son véhicule dans certaines zones) et les deux roues. De façon générale, à partir du moment où l’on entre dans l’une de ces zones, il faudra montrer patte blanche.

Des points de contrôle sont à attendre aux abords de ces périmètres, pour filtrer les passages et contrôler les allées et venues. Laurent Nuñez indiquait à l’automne dernier que « des points d’accès, d’entrée et de sortie, seront définis. » Sur les quatre zones réglementées prévues, le Pass Jeux ne sera pas nécessaire pour le périmètre bleu. Les trois autres, si.

Source : Capture d'écran
Source : Capture d’écran

Quelles sont les dates des JO de 2024 ?

Du 26 juillet au 11 août pour les Jeux olympiques.

Du 28 août au 8 septembre pour les Jeux paralympiques.

Où va s’appliquer cette attestation d’accès aux JO dans Paris et en Île-de-France ?

Les sites dans lesquels se passent les compétitions sont intégrés dans des périmètres de sécurité de différentes tailles, avec des contraintes qui sont de plus en plus strictes à mesure où que l’on se rapproche des zones sportives. À l’inverse, elles s’allègent avec l’éloignement. Les périmètres sont organisés selon un code couleur : gris, noir, rouge et bleu.

Sur le site de la préfecture de police de Paris, le détail est donné pour tous les périmètres de sécurité, dans la capitale, mais aussi au niveau de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Yvelines). Plusieurs cartes sont proposées dans des fichiers PDF, pour visualiser la situation zone par zone. Le code couleur est repris.

Carte Paris JO
Les principales zones bleues et rouges en Île-de-France. À l’intérieur, il y a aussi les périmètres gris et noirs. Cette vue n’incclut pas les zones concernant la cérémonie d’ouverture. // Source : Préfecture de police de Paris

Le QR Code doit uniquement concerner les zones rouges (et, donc, les zones noires et grises, qui sont systématiquement à l’intérieur). Il n’est pas prévu de le mobiliser pour les zones bleues, pour les piétons ou pour les cyclistes. Pour les automobilistes, ces zones bleues ne pourront pas être traversées — sauf en cas de dérogation et justificatif.

Quand le code QR sera-t-il nécessaire pour se déplacer ?

La cérémonie d’ouverture de Paris 2024 aura lieu le 26 juillet. Cependant, selon l’entretien de Gérald Darmanin donné au Parisien le 8 avril, le QR Code deviendra nécessaire une semaine avant. C’est à ce moment-là que le périmètre de sécurité deviendra étanche et que commenceront les contrôles des forces de l’ordre.

Selon les circonstances, la taille des périmètres peut changer — ce sera le cas de la cérémonie d’ouverture, avec une zone rouge bien plus étendue, le long de la Seine. Concernant les épreuves, l’activation des restrictions se fera 2h30 avant chaque session et seront levées 1h après la dernière. Des exceptions ne sont pas à exclure, selon les cas de figure.

Comment récupère-t-on le Pass jeux olympiques 2024 ? Et où ?

La plateforme dédiée est en ligne depuis le 10 mai et partiellement active depuis le 13 mai. Il s’agit de pass-jeux.gouv.fr (notez l’usage d’une adresse en « gouv.fr », qui est adresse officielle du gouvernement français). Depuis le 13 mai, on peut récupérer son laissez-passer personnel pour la cérémonie d’ouverture. Les sites sportifs ne sont pas encore proposés.

Quelles informations faut-il fournir ?

Concernant le Pass Jeux, les informations suivantes sont requises :

  • Prénom et nom ;
  • Date de naissance ;
  • Lieu de naissance ;
  • Adresse de courrier électronique ;
  • Adresse postale ;
  • Une photo d’identité ;
  • Une copie d’un justificatif d’identité.
Circuler dans Paris pendant les JO. // Source : Canva
Circuler dans Paris pendant les JO sera relativement difficile. // Source : Canva

S’il s’agit d’un laissez-passer pour un véhicule, il faut inclure :

  • L’immatriculation ;
  • Une copie de la carte grise du véhicule.

Le gouvernement prévient que selon la nature de la dérogation, le site Pass Jeux va demander divers justificatifs. Cela inclut notamment :

  • Un justificatif de domicile ;
  • Un justificatif d’hébergement temporaire ;
  • Un justificatif employeur ou de mission ;
  • Un justificatif de visite ;
  • Une carte professionnelle ;
  • Un justificatif de parking dans la zone.

Le remplissage du formulaire vous demandera aussi le statut avec lequel vous demandez votre Pass Jeux (résident, travailleur, visiteur), et le sous-statut associé. Par exemple, il y a les résidents permanents (propriétaire ou locataire) et les résidents temporaires (résidence secondaire, location ponctuelle, etc.).

Il est possible de cocher des raisons différentes lors d’une demande et, pour chacun d’eux, plusieurs fois selon les besoins. Des explications sont parfois ajoutées pour préciser le sens d’une demande. Ainsi, une réservation peut couvrir aussi bien un musée qu’un restaurant ou un salon de coiffure. Une FAQ est aussi fournie.

Source : Capture d'écran
Un exemple de renseignement à donner, si l’on est un visiteur durant les JO. // Source : Capture d’écran

Quand les Pass Jeux sont-ils envoyés ?

La génération des Pass Jeux n’est pas immédiate. « Les Pass Jeux seront envoyés une fois votre demande validée », précise le site officiel, en raison des enquêtes administratives effectuées sur les demandeurs. Ce criblage va concerner des centaines de milliers de personnes, et même peut-être un million, selon le ministre de l’Intérieur.

« Si vous réalisez votre inscription après la mise en place des périmètres, il n’est pas certain que vous recevrez votre Pass Jeux à temps au vu des délais de traitement. Pensez à anticiper votre demande », ajoute le site officiel. Le temps moyen pour recevoir son laissez-passer numérique n’est pas indiqué ; il est aussi demandé de ne pas multiplier les demandes.

Quid des personnes qui n’ont pas d’accès à Internet ?

La mise en place d’une plateforme implique un accès à Internet pour que l’on puisse s’inscrire. Pour les personnes habitant dans ces zones, et qui n’ont pas d’accès à Internet, il est prévu une communication avec l’appui de la mairie de Paris. Gérald Darmanin a parlé de porte-à-porte et de tractage dans les boîtes aux lettres

« On aidera les gens à s’inscrire », selon le ministre de l’Intérieur. « Les forces de l’ordre feront du discernement : si un monsieur de 95 ans arrive avec sa pièce d’identité, on fera le travail avec lui », a-t-il ajouté. Des cas de figure atypiques restent plausibles, comme un visiteur n’habitant pas sur place, et dépourvu d’accès, mais voulant assister aux JO.

D’après les chiffres de 2021 de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), plus de 99 % de la population âgée de 15 ans ou plus est équipée d’un téléphone, fixe ou mobile. 95 % ont un téléphone mobile et 77 % un smartphone. Dans la plupart des cas, un forfait avec des données Internet est associé au téléphone.

Avec quels smartphones le QR Code va-t-il être compatible ?

Le gouvernement a déclaré qu’il serait possible de présenter le Pass Jeux et le QR Code sur son mobile, ce qui sous-entend que la solution retenue sera compatible avec OS et Android, les deux principaux systèmes d’exploitation mobiles. Leur part de marché combinée est quasiment hégémonique — les autres O.S. mobiles sont virtuellement inexistants.

La réception de ce QR Code ne se fera pas par une application mobile. Il est question plutôt de la réception d’un e-mail de confirmation dans lequel on trouvera le laissez-passer. On retrouve cette mécanique quand on prend des places de cinéma, par exemple : le mail de confirmation intègre un QR Code pour passer les portiques d’accès aux salles.

Pourra-t-on imprimer le QR Code sur une feuille de papier ?

Oui. Comme du temps des attestations de déplacement, du temps de la pandémie de Coronavirus, tout le nécessaire pourra être sorti sur papier.

Comment fonctionne un QR Code ?

Le principe général du fonctionnement d’un QR Code fait l’objet d’un article dédié. Son rôle et son intérêt y sont expliqués, comme son origine.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !