Free a lancé par surprise un nouveau forfait mobile. Faut-il craquer ?

On sait Free Mobile coutumier des ventes flash à prix cassé sur son forfait le plus onéreux : il n’est pas rare de le trouver en promotion chez Ventes-privées par exemple à un tarif plancher. C’est plus surprenant en revanche que l’opérateur propose sur son site officiel un troisième forfait, milieu de gamme, pour une durée limitée. Et pourtant, c’est précisément ce qui est offert aujourd’hui par Free.

Caractéristiques du forfait

  • 8,99 € par mois pendant un an puis passage au forfait Free à 19,99 €
  • 50 Go de données en France
  • 3 Go de données par mois en Europe et DOM
  • Appels, SMS, MMS illimités

Le format n’est vraiment pas conventionnel : en vente uniquement pendant 5 jours, le forfait change également de prix au bout de 12 mois… et de modalités. En effet, après un an, il bascule sur le forfait haut de gamme classique de Free à 19,99 €, avec ses avantages supplémentaires (100 Go de données, 3G depuis 25 pays etc.). L’offre est sans engagement, ce qui signifie que vous pouvez tout à fait arrêter de payer au bout d’un an pour un autre forfait — ou avant.

Chez Orange, vous n’aurez que 50 Mo pour 10 €

Bon plan ou pas ?

Commercialement, on se demande où Free veut en venir. Le forfait est très avantageux par rapport à ce que propose la concurrence, mais pourquoi ne pas le présenter comme une réduction du prix du forfait à 19,99 € ? Difficile d’imaginer que les gens qui utilisent plus de 50 Go de données risqueraient de mettre en péril le business model de l’opérateur.

On se dit alors que Free est peut-être en train de tester de nouvelles offres et de regarder à quel point il parvient à séduire de nouveaux clients avec des propositions moins extrêmes. En effet, 100 Go de données reste un usage rare. Ce faisant, l’opérateur de Xavier Niel en profite également pour montrer à la concurrence qu’il peut sabrer ses prix en réduisant de moitié son enveloppe 4G, mais en divisant par plus de deux le prix de son forfait star.

Pour en profiter, c’est par ici. Pour savoir quel forfait vous correspond le mieux, c’est par là.

Partager sur les réseaux sociaux