Une nouvelle étude hebdomadaire sur les pratiques des Françaises et Français montre que la force de Netflix réside aussi bien dans ses nouveautés que dans ses contenus de « catalogue ». Dans le top 10 des séries les plus regardées cette semaine, on compte des productions comme How I Met Your Mother, Gossip Girl ou encore Friends.

Netflix a beau mettre en ligne une centaine de nouveaux contenus par semaine, rien ne vaut un 43e revisionnage d’une saison de Friends. C’est le constat qui s’impose à la lecture du nouveau baromètre hebdomadaire publié par NPA et Harris Interactive ce 13 avril 2018, qui prend en compte les pratiques de consommations de 15 000 Français et Françaises en matière de vidéo à la demande par abonnement (SVOD).

Pour réaliser cette étude, Harris Interactive interroge chaque jour les Français sur ce qu’ils ont regardé la veille et sur quelle plateforme. Du 2 au 8 avril 2018, 3 % des personnes interrogées ont dit avoir regardé un contenu en SVOD, soit environ 1 200 personnes.

Le classement est sans appel : les 10 programmes les plus visionnés sont des séries. Mais surtout, les vieilles séries ont encore beaucoup la cote.

Extrait de l’étude NPA/Harris interractive

Certes, la La Casa De Papel arrive largement en tête, car la deuxième partie de la série a été mise en ligne le 6 avril 2018. Mais la deuxième série la plus visionnée n’est autre qu’How I Met Your Mother, comédie aux neuf saisons qui s’est terminée en 2014, soit il y a quatre ans. Même constat pour Gossip Girl (bouclée en 2012) qui arrive sixième ou encore la culte Friends qui reste dixième du classement, malgré son arrêt en 2004.

En d’autres termes, la semaine dernière, les Français ont regardé plus d’épisodes d’How I Met Your Mother que d’épisodes de la dernière saison de The Walking Dead, pourtant mise en ligne très récemment.

De l’importance des contenus de catalogue

Ces statistiques viennent confirmer l’importance de la double stratégie de Netflix : proposer à la fois des nouveautés, mais aussi des contenus dits de « catalogue », des vieilles séries populaires qui ne vieillissent pas et continuent d’attirer des spectateurs des années après leur arrêt. En 2017, Netflix a destiné 25 % de son budget de 2017 aux contenus originaux — soit 2 millions de dollars —, tandis que le reste a servi à l’acquisition de droit de diffusions.

Le classement spécifique à la SVOD est « accaparé par Netflix », résume NPA dans son communiqué. Contacté par Numerama, le cabinet de conseil explique que 70 % des contenus visionnés cette semaine en SVOD l’ont été sur Netflix. Cette omniprésence est quasiment mécanique, car Netflix domine désormais le marché de la SVOD en France. Libération a récemment révélé qu’ils auraient 3,5 millions d’abonnés dans l’hexagone, contre 2,9 millions qui sont sur OCS. Amazon Prime Video, lancée l’an dernier, a quant à elle connu une première année décevante.

Partager sur les réseaux sociaux