Spotify pourrait se lancer dans le hardware en annonçant un premier dispositif à la fin du mois. Il pourrait s'agir d'un lecteur de musique à installer dans sa voiture. Bref, un autoradio

Revendiquant plus de 70 millions d’abonnés, Spotify est récemment entré en bourse dans l’optique de réduire sa perte opérationnelle — une entrée d’ailleurs remarquée. Et le numéro 1 du streaming musical ne compte visiblement pas en rester là et viserait d’autres moyens de gagner toujours plus d’argent. Ainsi, le 24 avril prochain, la presse est conviée à un événement mystérieux à New York. De toute évidence, cette conférence sera riche en annonces et, à en croire The Verge, la firme suédoise lèverait le voile sur ses intentions en matière de hardware. Avec, on suppose, un dispositif de lecture à intégrer dans sa voiture.

Spotify, bientôt un pied dans le hardware

Qu’est-ce que Spotify pourrait-il révéler comme produit physique ? Là est la grande question, sachant que la firme travaille sur l’intégration d’un assistant vocal à sa plateforme. Il pourrait dès lors s’agir d’une enceinte connectée, laquelle marcherait sur les plates-bandes du HomePod d’Apple ou encore du Google Home. Mais Spotify aurait plutôt envie de surprendre ses utilisateurs avec un accessoire très spécial, prenant la forme d’un petit cercle à installer dans son véhicule pour profiter du service pendant ses trajets (sans passer par son autoradio ou son téléphone relié en USB ou Bluetooth).

Un accessoire déjà évoqué par le passé dans les colonnes de The Verge, qui mentionnait que plusieurs abonnés avaient subrepticement reçu une offre sur l’application leur permettant de précommander l’objet moyennant un abonnement mensuel de 12,99 dollars (avec l’obligation de souscrire pour un an, soit 155 dollars). Sur l’image partagée (qui a l’air on ne peut plus officielle), on peut voir ce fameux cercle et un teasing sur l’assistant vocal pour lancer ses playlists sans rien toucher.

Tout porte à croire que Spotify a lâché cet outil promotionnel un peu trop tôt — ou l’a fait délibérément pour créer un peu de bruit autour de l’annonce. Qu’à cela ne tienne, quelque chose de gros se prépare du côté du leader. Quelque chose qui affirmerait un peu plus sa position sur le marché que tente de récupérer Apple depuis maintenant plusieurs années.

Partager sur les réseaux sociaux