Elon Musk a partagé sa joie et son soulagement d’atteindre les 2 000 Model 3 produites chaque semaine. Le pire semble loin derrière.

Tesla arrive à faire sortir 2 000 Model 3 des usines chaque semaine. C’est peut-être un détail pour vous mais, pour Elon Musk, ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que son entreprise est prête à aller de l’avant après une somme de retards accumulés induite de soucis dans l’assemblage. Le charismatique patron de la firme américaine a partagé sa joie avec ses employés dans un mail obtenu par plusieurs de nos confrères, dont Electrek.

La cadence de production, toujours inférieure aux prédictions puisque Tesla visait 2 500 Model 3 par semaine à la fin du trimestre, devrait encore grimper à court terme.

Gros soulagement

Soulagé, Elon Musk confie, « Cela a été extrêmement difficile d’atteindre le cap de 2 000 voitures produites par semaine pour la Model 3, mais nous y sommes. Si les choses vont dans le bon sens, alors nous allons confortablement augmenter ce chiffre sur les prochaines périodes de sept jours  ». Pour rappel, Tesla n’était parvenu à livrer que 1 550 Model 3 durant le quatrième trimestre de 2017. Le géant semble toujours viser les 5 000 unités chaque semaine pour démarrer le deuxième semestre de l’année 2018 (on en saura plus à ce sujet lors du premier bilan financier). Une ambition qui reste possible dans l’esprit d’Elon Musk, ce dernier estimant que le constructeur devrait être en mesure de quadrupler sa production avant de passer à 2019.

« Cela nous a pris cinq ans pour atteindre un rythme de 2 000 voitures produites avec la Model S et le Model X combinés, mais uniquement neuf mois pour la Model 3. Une progression ébouriffante » souligne Elon Musk sur les progrès effectués par son entreprise. À l’heure actuelle, Tesla fabrique donc 4 000 véhicules électriques chaque semaine. Et espère les 8 000 d’ici décembre 2018. On fera les comptes à ce moment-là.

Partager sur les réseaux sociaux