Dans la foulée de Facebook et Google, Twitter aurait l'intention d'en finir avec les publicités sur les monnaies virtuelles. Le réseau social voudrait notamment bannir les annonces liées aux levées de fonds (ICO).

Facebook, Google, et désormais Twitter. Le réseau social semble lui aussi avoir l’intention de mettre fin à la diffusion de publicités sur les cryptomonnaies et les levées de fonds sur son site, si l’on en croit nos confrères de News Sky.

Twitter devrait bannir à la fois les annonces évoquant des Initial coin offering (ICO), c’est-à-dire des levées de fonds consistant à émettre des actifs numériques, appelés tokens (jetons, en français), échangeables en monnaies virtuelles.

En vigueur d’ici 2 semaines

Plus largement, le réseau social devrait bannir toutes les publicités cherchant à encourager les échanges en cryptomonnaies. Cette nouvelle règle de fonctionnement pourrait entrer en vigueur dans un délai de deux semaines.

CC Flickr Jim Makos

Certaines problématiques soulevées par les monnaies virtuelles — comme les arnaques sur les plateformes d’échange, le minage à l’insu des internautes, et les risques plus largement liés à l’investissement — posent en effet la question de leur régulation.

Le 18 mars 2018, le Conseil de stabilité financière, chargé de coordonner la régulation financière pour les pays du G20, a cependant rejeté les appels de plusieurs pays qui demandaient une régulation des cryptomonnaies.

Néanmoins, le conseil a souligné la nécessité d’une plus grande coordination internationale pour assurer une surveillance des monnaies virtuelles.

Partager sur les réseaux sociaux