Nuro est né dans l'esprit de deux anciens ingénieurs de Google. Ce véhicule autonome, qui a tout l'air d'un grille-pain posé sur quatre roues, doit assurer des livraisons de produits du quotidien sans l'aide d'aucun être humain.

Dave Ferguson et Jiajun Zhu sont deux anciens ingénieurs de Google. Tous deux ont participé à la genèse du projet de voiture autonome de l’entreprise, désormais connu sous le nom de Waymo. En 2016, les deux acolytes se sont lancés dans une nouvelle aventure : Nuro.

Leur projet, qui vient désormais de prendre la forme d’une startup, porte sur la conception d’un nouveau type de véhicule. Celui-ci se destine à une tâche précise : la livraison de produits de première nécessité, à l’échelle locale.

Leur voiture autonome se concentre ainsi sur le transport de produits alimentaires, de lessive — une substance qu’il ne faut pas avaler, a récemment du rappeler YouTube à ses membres — ou n’importe quelle autre commande.

Grille-pain nomade

Nuro mise sur l’autonomisation de ces services de proximité, en espérant par la même occasion réduire les accidents de la circulation. Le moment choisi par l’entreprise est plutôt favorable, à l’heure où le géant du e-commerce Amazon cherche des moyens de simplifier la livraison de ses colis, en explorant la piste des drones.

Plutôt que d’utiliser une voiture déjà existante, Nuro a conçu son propre prototype. Ce véhicule, qui ressemble à une sorte de grille-pain nomade, permet de stocker les denrées à livrer.

Les technologies habituelles à ce type de véhicule — Lidar, caméras et radars — se trouvent sur le toit de son habitacle, qui n’a absolument pas été pensé pour qu’un humain s’installe à l’intérieur.

Les deux ex-ingénieurs de Google ne sont pas les seuls à miser sur l’autonomie des véhicules pour le futur de la livraison à domicile. Lors du CES 2018, Toyota a présenté un taxi autonome qui peut aussi s’improviser livreur de pizza.

Partager sur les réseaux sociaux