L'iMac Pro est enfin disponible. Le meilleur modèle coûte 15 508 €.

Il aurait pu figurer dans notre guide des beaux objets de la fin d’année s’il y avait eu une place pour l’informatique de pointe. L’iMac Pro est à n’en pas douter l’une des stations de travail les plus avancées de sa génération, embarquant au hasard un écran 5K de 27 pouces, jusqu’à 18 cœurs grâce à un Intel Xeon, 4 To de SSD, 128 Go de RAM et une carte graphique Radeon Vega 64.

Si vous avez vraiment beaucoup d’argent et de matériel, l’iMac Pro est capable d’accueillir deux écrans 5K externes ou quatre écrans 4K externes. Autant vous dire que la configuration sur laquelle nous tapons ces lignes, équipée « seulement » d’un écran 1 440p, semble sortir tout droit de la préhistoire.

L’engin a été annoncé à 4 999 $ par Apple aux USA et les commandes, ouvertes en France, démarrent à 5 499 € en version « simple » et peuvent monter jusqu’à 15 508 € pour la version la mieux équipée, avec une Magic Mouse 2 et un Magic Trackpad. Cela va de soi.

Bémol qui pourrait refroidir les professionnels cherchant un appareil capable d’être mis à jour : étant présenté dans un format all-in-one qui ne s’upgrade pas, l’iMac Pro ne pourra pas évoluer avec les nouvelles sorties niveau matériel. Pour cela, il faudra attendre que Apple se décide à mettre à jour son Mac Pro et n’itère pas sur le design « corbeille de table ».

Partager sur les réseaux sociaux