Parmi les fleurons de l'année 2017, nous avons retenu pour les fêtes une sélection de très belles pièces à offrir ou s'offrir. Qu'il s'agisse de notre sélection du meilleur du son et de l'image, ou encore de beaux livres ou de montres, nous vous proposons des cadeaux mémorables et inclassables.

Son et image

Téléviseur LG Signature OLED

Le meilleur téléviseur à ce jour

La maîtrise ultime des écrans OLED est, encore à ce jour, un privilège dont le coréen LG jouit avec fierté. Le meilleur de sa large gamme de téléviseurs est symbolisé par les deux modèles Signature OLED.

Contraste infini, design léché et expérience unique : il est difficile de trouver des défauts à ces deux produits d’excellence (66″ et 77″). Ils offrent, sans débat possible, la meilleure image du marché et toutes les fonctionnalités que l’on peut imaginer pour le divertissement. On parle évidemment d’un écran 4K, compatible HDR (Dolby Vision) et doté d’une barre de son Dolby Atmos — à laquelle nous préférons un système home cinema, évidemment. Sinon, l’excellence, tout simplement.

Ampli Home-Cinema Denon AVR-X6400H

11 canaux amplifiés

Aujourd’hui, les constructeurs d’amplis se défient grâce au nombre de canaux supportés par leur meilleure bête. Entre Denon et Onkyo, la compétition s’est récemment stabilisée à 11 canaux. L’idée peut paraître saugrenue, mais avec la multiplication des contenus au son dit 3D façon Atmos ou Auro 3D, certains audiophiles veulent toujours plus d’unités. Ici, les 11 unités gérées par ce Denon reçoivent en outre une puissance de 140 Watts chacune. Un résultat musclé qui flatte les oreilles et les sens.

En outre, on trouve toutes les dernières technologies d’images et de sons supportés par cet ampli à la taille conséquente : de l’AirPlay au système multiroom Heos, en passant par le Dolby Vision. Une prise phono est également présente pour réunir dans votre salon les plaisirs du téléviseur et ceux de votre platine.

Pack d’enceintes Klipsch Reference Premiere

Un ensemble de référence

Pour occuper les onze canaux amplifiés de votre ampli, nous vous proposons un des plus alléchants systèmes 7.1.2 de ces dernières années. Cet impressionnant ensemble est issu de la nouvelle gamme de l’Américain Klipsch, Reference Premiere, qui fait désormais l’unanimité. La tradition du constructeur est respectée par ces nouveaux éléments qui délivrent un son puissant même avec une puissance limitée. En outre, ce système magnifique aux couleurs chaudes est compatible avec les dernières normes du cinéma, Dolby Atmos et DTS:X.

Pour ce prix conséquent, vous obtenez tout ce dont on peut rêver pour un home cinema maximaliste : paire d’enceintes colonnes, caisson de basse, unité centrale, quatre enceintes surround bipolaires, ainsi que deux unités orientées vers le haut pour le son Atmos. Fidélité, performance et grand spectacle sont au rendez-vous.

Platine Rega Planar 6

La maîtrise anglaise

Malgré sa coloration qui divise les audiophiles, la Rega Planar 6 a séduit toute la presse audio cette année. Encensée par What HiFi, la platine cumule un design classique, mais élégant avec un perfectionnisme patient. L’Anglais profite de sa maîtrise de tous les composants pour livrer sa Planar 6 avec une alimentation externe maison, une cellule phono de sa propre création, et le bras de lecture Rega RB330.

Cette capacité à assembler des éléments maison fournit un résultat particulièrement convaincant. Une distorsion minimisée, une fidélité éclatante et un produit que l’on s’apprête à aimer pendant une décennie. En outre, bien que coûteuse, la Rega Planar 6 s’inscrit dans une gamme où elle règne sans partage : difficile de trouver mieux à ce prix.

Maroquinerie

Mallette Bally STAZ

Vert anglais

Les Suisses de Bally ont dévoilé une gamme de maroquinerie pour ordinateur qui séduit cette saison avec une déclinaison dite vert anglais. On pense aux couleurs profondes des bouteilles, qui sont ici associées à un cuir de première qualité, pour une pochette d’ordinateur particulièrement élégante. Le coloris et la simplicité changent des produits que l’on voit désormais partout et collent à la saison hivernale. Cette mallette a été réalisé en Italie.

Protection ordinateur Jim de Bleu de Chauffe

Jim Marine

Depuis 2009, Bleu de Chauffe séduit les plus élégants d’entre nous grâce à une maroquinerie bon marché de très bonne qualité. Les détails toujours bien pensés et la ligne très workwear colle à l’époque et à ses obsessions pour l’industriel. Cette pochette pour ordinateur cumule une belle réalisation et une finesse qui rend l’objet, banal, bien plus précieux. La couleur marine est par ailleurs bien plus séduisante que la version camel que nous voyons désormais partout.

Étui pour ordinateur VVV de Louis Vuitton

Volez, Voguez, Voyagez

Volez, Voguez, Voyagez est une collection nostalgique de Louis Vuitton qui célèbre les débuts de sa maison, concomitante avec les grands départs en voyage du XIXe siècle. Ici, la tradition du maroquinier inspire un étui tourné vers les voyages de notre temps, discret et habilement vieilli. Comme toujours avec la maison parisienne, qualité exceptionnelle, durabilité et détails forment un ensemble irréprochable.

Horlogerie

Montre Vacheron Constantin Celestia Astronomical

Céleste horlogerie

Révélation du Grand Prix d’Horlogerie de Genève, où elle a gagné le prix de l’exception mécanique, la Celestia Astronomical de Vacheron Constantin est une montre qui a incontestablement marqué l’année 2017.

Composée de pas moins de 23 complications, essentiellement dédiées à l’astronomie, cette exceptionnelle montre biface en or blanc a fait chavirer les cœurs. D’un côté et de l’autre de la pièce, la montre retrace le passage du temps céleste, le mouvement des saisons et donc des étoiles. Une des pièces horlogères les plus sophistiquées jamais réalisées. Estimée par Forbes à plus d’un million de dollars, la montre n’est pas disponible en achat immédiat : il est préférable de contacter l’horloger pour se la procurer.

Montre Rolex Cellini Moonphase

Lunaire

Les Cellini des Suisses de Rolex ont toujours associé une grande élégance et un classicisme de bon ton à une maîtrise horlogère pointue qui souligne la modernité de la gamme. Ici, la Moonphase introduit dans cette collection une montre à phase de lune. Petite anomalie d’une marque qui s’attache rarement à la poésie de ses complications, la Moonphase rappelle la mode des années 1950. Associant or rose et fragment de météorite — collectés en Namibi — la Cellini Moonphase a tout pour entrer dans la légende.

Culture

This is Mars de Xavier Barral

Noir est le nouveau rouge

Pour le majestueux relié This is Mars, Xavier Barral a retenu deux cents photographies de la planète rouge immortalisée depuis 2005 par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Chacun des clichés représente une zone saisie sur la planète de 6 kilomètres environ. Retravaillées et exploitées en monochrome, les photographies délivrent une vision poétique et onirique de la planète rouge sans perdre de leur intérêt scientifique.

Assortis de textes de l’astrophysicien Francis Rocard et du professeur de science planétaire Alfred McEwen, les clichés révèlent toute leur intensité en laissant le lecteur apprendre et connaître le relief martien, faisant sienne une toponymie lointaine : Valles MarinerisArcadia Planitia, ou encore Noachis Terra.

Cathedral of the Pines de Gregory Crewdson

Crewdson, le retour

Dans un entretien à Libération, le célèbre photographe américain expliquait : «  En ce moment, sur Netflix, est diffusée une série qui s’appelle Stranger Things. Tout le monde m’a appelé pour me dire ‘oh la la, il faut que tu regardes, c’est comme dans tes photos’.  » Une remarque que l’on pourrait étendre à un nombre vertigineux de productions visuelles de ces dernières années  : du récent Dark, en passant par Twin Peaks, la Française Les Revenants et bien d’autres séries télé ou films piochent dans l’univers de Crewdson un imaginaire américain glacial.

Dans Cathedral of the Pines, Crewdson revient sur les dernières années de sa carrière de photographe passées sur les routes américaines. Il y délaisse son sujet habituel, les banlieues pavillonnaires, pour s’aventurer dans les forêts du Massachusetts. Excellant toujours dans la mise en scène, la capture de la lumière et la cinématogrophie de ses clichés, Crewdson livre, de nouveau, une vision angoissée, hantée et sidérante des États-Unis.

Cahier de l’Herne Pierre Michon

Belles lettres

Après Derrida, Modiano et Houellebecq, les Cahiers de l’Herne laissent un nouvel écrivain entrer dans la collection de son vivant. Ici, on retrouve le discret et mélancolique auteur de Vies Minuscules. C’est Agnès Castiglione, docteure en lettres, qui dirige cette édition où l’on retrouve, comme toujours dans les Cahiers, des documents inédits, de nombreuses analyses, des entretiens ou encore des hommages. On y découvre Maylis de Kerangal s’ouvrir à l’influence de Michon, mais aussi Echenoz et Patrick Deville.

Les nombreux universitaires qui ont fait de Pierre Michon un sujet contemporain reviennent également sur l’écriture singulière, aussi brusque que travaillée, de l’écrivain. Un livre savant et exigeant qui poursuit une œuvre majeure de la littérature française et que l’on veut mettre entre toutes les mains éclairées.

Planetarium de Sufjan Stevens, Bryce Dessner, Nico Muhly et James McAlister

Tourisme spatial

Deux galettes pour parcourir les étoiles : cette année, le quatuor composé de Sufjan Stevens, Bryce Dessner, Nico Muhly et James McAlister, offrait au monde leur Planetarium. Édité par 4AD, cette longue et saisissante expédition métaphysique a été honorée d’une édition vinyle comprenant deux LP et un livret mêlant illustration et photographies de la tournée Planetarium.

Saisissant par ses explorations, son éclectisme et ses oscillations entre ambient et électro-pop baroque, le Planetarium de ces quatre astrologues est à écouter, fort, en regardant fixement un ciel dans lequel n’apparaissent jamais les réponses de nos angoisses.

Partager sur les réseaux sociaux