Disponible au public depuis la toute fin du mois de novembre, ChatGPT intrigue à juste titre les internautes. L’outil est capable de produire des textes variés et bien écrits sur commande. En moins d’une semaine, plus d’un million d’internautes ont sauté le pas.

C’est certainement l’une des curiosités les plus fascinantes de cette fin d’année 2022. Et peut-être même de l’année. Le lancement public de « ChatGPT », le 30 novembre 2022, a mis en lumière les progrès notables de l’intelligence artificielle pour générer du texte à partir d’une consigne, mais aussi de discuter en mobilisant un langage naturel.

L’outil est étonnant. On a réussi à lui faire écrire un article dans lequel il se présente en tant que ChatGPT et le résultat est convaincant. Sans mention de notre part pour indiquer que c’est bien ChatGPT qui en est à l’origine, on aurait pu croire à la prose d’un journaliste. Et depuis le 30 novembre, les internautes s’amusent énormément à lui faire écrire tout et n’importe quoi.

Un million d’internautes inscrits sur ChatGPT en quelques jours

Le succès est au rendez-vous : piqués par la curiosité de voir un peu les capacités de ChatGPT, il y a maintenant plus d’un million d’internautes désormais inscrits et inscrites sur la plateforme. Un palier élevé, atteint en un temps très court, de moins d’une semaine. C’est ce qu’a annoncé Sam Altman, le directeur d’OpenAI, l’entreprise à l’origine de cet outil conversationnel, le 5 décembre.

On a d’ailleurs assisté au partage, notamment sur Twitter, de nombreuses captures d’écran montrant l’inventivité et la variété de textes produits sur commande, et sur des sujets extrêmement étendus. Si vous désirez essayer vous-même cet outil, sachez qu’il est possible de s’inscrire gratuitement sur la plateforme pour un certain nombre d’essais.

Pour vous donner une idée de l’adaptabilité de ChatGPT, voilà quelques exemples de textes qu’on lui a demandé d’écrire :

  • une histoire de science-fiction entre deux lapins domestiques ;
  • une histoire de fantasy avec ces deux-là également ;
  • une aventure de fantasy / réaliste entre deux journalistes de Numerama ;
  • d’écrire une fiche définissant ce qu’est l’iPhone 13, en rappelant ses caractéristiques, ses forces et ses faiblesses ;
  • de proposer un exemple de contenu en HTML avec des liens ;
  • un résumé d’un long article de Numerama en trois lignes ;
  • des titres variés (accrocheur, click-bait, factuel) ;
  • d’expliquer la différence entre ces trois types de titres ;
  • un discours de motivation pour l’équipe de sport d’une collègue qui va faire un match à l’étranger ;
  • d’inventer une discussion entre deux journalistes ;
  • de catégoriser et regrouper des mots-clés ;
  • etc.
Aventure spatiale lapins
Une aventure spatiale entre lapins. // Source : Capture d’écran

Que vous fassiez preuve d’imagination dans votre requête ou demandiez une réponse très pragmatique, ChatGPT ne déçoit que peu, même si on a pu le prendre en défaut sur des questions spécialisées, des pièges logiques ou dont il ne connaît pas les tenants et les aboutissants.

Il y a néanmoins des limitations d’usage, pour éviter des dérives. Vous ne pouvez pas demander des informations personnelles sur une personne, ou bien écrire des questions contenant des mots-clés sensibles, qu’ils soient sexuels, violents ou choquants par exemple. En somme, ChatGPT ne pourra pas, normalement, écrire un texte hostile.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.