S’inscrire sur Mastodon implique de le faire sur l’une des nombreuses instances de la plateforme. Qu’est-ce qu’une instance ? Et comment en choisir une ?

Après des mois de rebondissements, Elon Musk est officiellement devenu le propriétaire de Twitter. Depuis le 27 octobre 2022, Twitter lui appartient. Elon Musk est bien décidé à changer complètement le réseau social, ce qui ne plait pas à tous. Des membres de Twitter ont ainsi lorgné du côté de Mastodon, un clone de Twitter open source et décentralisé créé en 2016. C’est encore plus le cas ce 18 novembre, alors que tout le monde s’inquiète d’une mort imminente de Twitter.

Certains avaient déjà créé leur compte sur Mastodon, avant même que l’annonce du rachat soit officielle. Vous hésitez peut-être à faire de même, sans savoir par où commencer. Parmi les principales choses à connaître avant de débuter sur Mastodon, il y a les instances. Pour vous inscrire sur la plateforme, vous devez forcément en choisir une. Alors, que sont les instances, et comment faire son choix ?

C’est quoi, une instance sur Mastodon ?

Mastodon est subdivisé. « Il n’existe pas un réseau social qui s’appelle Mastodon mais plutôt des centaines de réseaux sociaux indépendants qu’on appelle les instances de Mastodon », rappelle la plateforme sur sa page d’aide. Mastodon compare aussi ses instances aux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) : « Une instance Mastodon est comme un FAI pour un réseau social mondial qui n’appartient à personne ni à aucune organisation ». La plateforme est commune à toutes les instances, qui sont chacune une sorte de mini-réseau social. Dit autrement, chaque instance est une version de Mastodon.

Les instances de Mastodon sont indépendantes, mais connectées entre elles. Vous pouvez échanger avec des membres de Mastodon qui se sont inscrits sur votre instance, mais également ceux qui sont sur des instances différentes de la vôtre.

Vous pouvez suivre et échanger avec les membres d'autres instances Mastodon. // Source : Capture d'écran YouTube Mastodon
Vous pouvez suivre et échanger avec les membres d’autres instances Mastodon. // Source : URL

Alors, quel est l’intérêt d’avoir créé des instances ? Chacune dispose de son propre serveur, de sa communauté et de ses propres règles. Une instance est gérée par un administrateur ou une administratrice, qui peut choisir de « muter » ou bloquer des membres de son instance, voire de bloquer d’autres instances. Notez que vos données sont stockées sur l’instance que vous choisissez. Les administrateurs de l’instance y ont donc accès.

Comment choisir son instance sur Mastodon ?

Étant donné la diversité des instances disponibles sur Mastodon, il peut sembler complexe de faire son choix au moment de son inscription. La liste complète des instances est accessible ici. Il y en a beaucoup : à la date du 18 novembre 2022, Mastodon compte plus de 7 700 instances. N’hésitez pas à affiner vos critères de recherche pour faire du tri : la langue la plus utilisée sur l’instance ainsi que des mots clés pourront vous aiguiller vers une instance qui partage vos centres d’intérêt.

Mastodon invite à tester autant d’instances que vous le voulez, quitte à supprimer vos comptes ensuite, ou à les lier entre eux. Aucune limite n’existe au nombre d’instances sur lesquelles vous pouvez vous inscrire.

L’une des instances les plus connues est mastodon.social. 208 000 membres y sont actifs. Il s’agit de l’instance créée et gérée par le créateur de Mastodon, Eugene Rochko. Pour autant, cela n’en fait pas une instance plus officielle ou plus importante que les autres. Mastodon recommande même d’éviter d’aller sur des instances aussi grandes. Comme elles sont trop énormes pour que leurs membres soient liés par une communauté, elles risquent de ressembler aux réseaux sociaux plus classiques… y compris de reproduire leurs travers (avec les comportements inappropriés de certains membres).

Mais, tout n’est pas parfait sur les instances de Mastodon

La plateforme décentralisée a des avantages, mais si vous fuyez Twitter à cause d’Elon Musk pour aller sur Mastodon, gare à la désillusion. Sur chaque instance, le ou les administrateurs ont la main sur ce qui se passe et ce qui se dit. D’où l’importance de bien choisir son instance au départ, car la modération à laquelle vous aurez affaire n’est pas la même partout. Sur Twitter, les règles sont censées s’appliquer à tous les comptes de la même manière (en théorie, car en pratique, on peut reprocher la même chose : c’est Twitter qui décide de tout).

Certains usagers regrettent que l’administrateur de chaque instance ait des pouvoirs aussi étendus. On l’a dit, le ou les administrateurs choisissent quels types de propos sont admissibles ou non sur leur instance. Ils peuvent décider quelles publications seront supprimées, et quels profils peuvent être suspendus ou bannis de leur instance.

Ce n’est pas tout : les administrateurs peuvent décider quels comptes, créés sur d’autres instances que la leur, seront exclus de tout échange avec des comptes de leur propre instance. Cela peut aller jusqu’au bannissement d’instances entières : tous les membres d’une instance sont alors coupés de l’autre instance bannie, et donc de ses membres, sans en être informés et sans pouvoir le contester.

Il faut également savoir que vos messages et votre mot de passe ne sont pas totalement confidentiels sur Mastodon : l’administrateur de votre instance peut y accéder (comme Twitter connait votre mot de passe, par ex). Un autre problème lié aux instances est souligné par les usagers de Mastodon : n’importe qui peut créer de faux comptes avec votre nom sur d’autres instances. Et il semble très compliqué de faire supprimer de tels comptes…

Même si son fonctionnement est différent de celui de Twitter, Mastodon n’est pas épargné par les problèmes de modération, ni par la désinformation. Il est important de l’avoir en tête au moment de s’inscrire sur Mastodon et de choisir son instance.