Mastodon fait de nouveau parler de lui, maintenant que le nouveau patron de Twitter s’appelle Elon Musk. Des internautes ont fait savoir qu’ils comptaient migrer de l’un à l’autre. L’occasion de s’intéresser à l’origine du nom de Mastodon.

Avec le rachat de Twitter par Elon Musk le 25 avril 2022, Mastodon est revenu sur le devant de la scène sans crier gare. Des internautes ont très vite fait savoir leur intention de quitter ce réseau social pour migrer sur cette alternative, car ils n’adhèrent pas au souhait de l’entrepreneur américain — dont le style clive — de réduire la modération des contenus au nom de la liberté d’expression.

Mastodon est une plateforme qui a vu le jour en 2016, mais dont la visibilité s’est estompée peu après ses débuts. C’est au cours des premiers mois de 2017 qu’elle a connu une période faste, mais sans réussir à atteindre une taille suffisante pour s’imposer durablement auprès du public. L’endroit a certes ses habitués, mais reste de taille modeste.

L’ambition de construire un réseau social décentralisé, alternatif à Twitter avait été abondamment commentée à l’époque. En outre, Mastodon par son orientation très différente faisait apparaître, par contraste, les réussites et les échecs du site de micro-blogging. Mais il y a un sujet qui était quelque peu passé au second plan : le sens de son nom.

mastodon mastodonte logo
Mascotte et logo de Mastodon. // Source : Wikimedia/CC/Eugen Rotchko, Jin Nguyen ; montage Numerama

Le réseau social à l’emblème de pachyderme

Pour qui parle anglais et a un peu de jugeote, il n’est pas très difficile de deviner à quoi fait référence le nom de Mastodon. Et pour les autres, il y avait un indice évident. Sa mascotte ! Oui, Mastodon s’inspire du célèbre mammouth, cette espèce d’éléphant que les premiers hommes côtoyaient du temps des âges farouches, il y a des milliers d’années.

Eugen Rochko, le fondateur de Mastodon, l’a fait savoir à Mashable en 2017. « Mastodon, nommé d’après l’animal éteint et non le groupe de métal, bien que Rochko soit un fan du groupe et du métal progressif, a été annoncé sur Hacker News en octobre. ‘J’ai décidé de tenter le coup’, a déclaré M. Rochko lors de l’appel nocturne », était-il écrit alors.

Cette proximité avec les mammouths se voit donc aussi dans le logo — une sorte d’éléphant –, mais aussi dans le nom : Mastodon se traduit par Mastodonte en français. Or, un mastodonte est un terme qui désigne un mammifère de très grande taille, voisin de l’éléphant. Un mammouth, en somme. C’est ce que confirment aussi bien le Larousse, Wikipédia ou le CNRTL.

mammouth laineux
Un mammouth laineux. Ou un membre de Mastodon ? // Source : Flying Puffin

Plus obscures sont les motivations d’Eugen Rochko de choisir un pachyderme éteint comme source d’inspiration — là où Twitter a choisi un oiseau générique, en hommage au joueur de basket Larry Bird, dont le prénom est d’ailleurs le surnom du volatile bleu –, ce qui peut ne pas être le plus encourageant des signes pour le destin du réseau social.

Mashable, taquin, écrivait d’ailleurs que Mastodon n’allait pas, selon lui, survivre — ce qui pour l’instant s’avère inexact. « Mastodon suggère quelque chose de gros, lent, gelé, et mort depuis des milliers d’années. Le logo est mignon, mais le service actuel pue presque autant qu’un mammouth laineux en train de dégeler », taclaient nos confrères.

Le fait est que depuis, Mastodon a refait surface, en 2018 lors de la campagne #DeleteFacebook (à laquelle ont adhéré des célébrités telles Brian Acton et Steve Wozniak), ou en 2021 avec le plagiat par le réseau social de Donald Trump, Truth Social. Mastodon avait sommé le site d’ouvrir son code source, en vue de se conformer avec la licence d’utilisation.