iOS 16.2, actuellement en bêta, introduit un changement important dans l’application Météo. Apple permet désormais de consulter la température, l’indice UV, le vent ou l’humidité à un horaire très précis.

L’application Apple Météo continue sa transformation. Après avoir intégré les données de Dark Sky, une application qui prédit la pluie, changé son système de calcul, introduit de nouveaux modules pour suivre une catégorie uniquement (température, précipitation…) et débarqué sur iPad et Mac, Météo se prépare à offrir des prédictions beaucoup plus précises. La prochaine mise à jour de l’application, qui arrivera avec iOS 16.2, permet d’accéder à des prédictions à la minute près. Aujourd’hui, c’est seulement heure par heure. Le site iGeneration est un des premiers à l’avoir remarqué.

Une application Météo de plus en plus complète

Depuis 2021, Apple accorde beaucoup d’importance à son application Météo. Un temps très limitée, avec une seule page d’accueil peu précise, Météo s’est transformée avec iOS 15 en un écran de widgets. La température, la qualité de l’air, les prévisions sur 10 jours, le vent, l’indice UV, le lever/coucher du soleil, l’humidité et les précipitations ont pris la forme de tuiles, transformées ensuite en mini-applications avec iOS 16. En toucher une ouvre une sorte de vue détaillée consacrée à l’information choisie.

Grâce à iPadOS 16.2, je sais qu'il vaut mieux bronzer à 12h31 qu'à 12h30. // Source : Numerama
Grâce à iPadOS 16.2, je sais qu’il vaut mieux bronzer à 12h31 qu’à 12h30. // Source : Numerama

Depuis septembre, il était donc possible de consulter des estimations pour certaines informations, comme l’indice UV, heure par heure (histoire de savoir quand bronzer). iOS 16.2, qui sortira probablement entre novembre et décembre, ira plus loin et permettra d’obtenir une estimation à la minute près. Sera-t-elle toujours précise ? On en doute, mais c’est toujours mieux qu’une vague estimation valable 60 minutes.

En ce qui concerne la pluie, Apple est encore timide en France. Les données Dark Sky sont tout le temps mises en avant au Royaume-Uni et aux États-Unis, mais n’apparaissent que ponctuellement chez nous. Elles restent quoi qu’il en soit privées d’une estimation minute par minute… Pour ça, mieux vaut se tourner vers des applications spécialisées comme RainToday.