Le rapport 2022 d’Apple sur ses progrès environnementaux, paru le 19 avril, dévoile plusieurs chiffres clés sur les matériaux utilisés par la marque californienne. Apple annonce aussi de nouveaux robots dédiés à la récupération de certains composants.

Vendredi 22 avril, c’est le jour de la Terre. À cette occasion, les grandes entreprises multiplient les opérations de communication sur leurs initiatives environnementales. Si certaines se font plus discrètes que d’autres, Apple, que l’on sait très active sur le sujet, met en avant son bilan très positif. Après avoir annoncé le 15 avril 2022 qu’elle avait convaincu ses fournisseurs de doubler leur usage d’énergies renouvelables, elle dévoile ce 19 avril les chiffres de son utilisation de matériaux recyclés. S’il y a encore quelques efforts à faire pour être irréprochable, Apple est un des meilleurs élèves de l’industrie.

Objectif 2030

Comme tous les ans, Apple publie un long document nommé « Environmental Progress Report ». Ce document de 128 pages dresse un bilan très complet de l’impact des produits Apple sur le monde tout en présentant les objectifs de l’entreprise à court terme et moyen terme. La marque californienne y fait, sans surprise, l’éloge de ses efforts (ses émissions de carbone sont stables alors que ses revenus sont en augmentation de 33 %), mais s’exprime aussi avec beaucoup de transparence sur les secteurs sur lesquels elle peut encore s’améliorer.

Apple environnement 2022
Les prédictions d’Apple jusqu’en 2030. // Source : Apple

Dans le graphique ci-dessus, vous pouvez voir, en noir, la consommation d’Apple année après année. En blanc, il y a ce qu’Apple a réussi à éviter grâce à ses mesures. Si les dépenses de 2021 sont sensiblement identiques à celles de 2020, elles auraient dû, normalement, être beaucoup plus élevées. Dans le futur, les projections d’Apple devraient lui permettre de consommer beaucoup moins, tout en compensant beaucoup plus. La marque vise la neutralité carbone en 2030.

De l’or recyclé pour la première fois

Pour réussir à diminuer son empreinte carbone, Apple mise beaucoup sur les matériaux recyclés. Les chiffres dévoilés par ce rapport sont très encourageants et révèlent une augmentation considérable dans leur utilisation, ce qui n’est pas forcément le cas chez certains concurrents. Ne soyons toutefois pas dupes : Apple a l’avantage d’être une marque haut de gamme, qui vend des produits souvent plus récents (et plus cher) que les autres. Samsung ou Xiaomi, avec leurs gammes plus grandes, prendront forcément beaucoup plus de temps à s’aligner. En attendant, voici la part de matériaux recyclés chez Apple d’après le rapport :

  • 59 % de l’aluminium dans les produits Apple en 2021 était recyclé. Les produits les plus récents utilisent 100 % d’aluminium recyclé, ce qui peut laisser supposer que cette valeur augmentera fortement en 2022.
Aluminium recyclé Apple
Les produits Apple 100% en aluminium recyclé en 2022. // Source : Apple
  • 45 % des terres rares utilisées dans l’ensemble des produits Apple sont recyclées, dont 98 % dans les iPhone 13.
  • 30 % de l’étain utilisé par Apple en 2021 était recyclé. Sur les produits récents, 100 % de l’étain présent dans les cartes-mères est recyclé.
  • Le Mac Studio et le Studio Display, lancés en 2022, sont les premiers produits Apple avec 100 % de cuivre recyclé (pour leur alimentation).
  • 13 % du cobalt présent dans les batteries a été réutilisé. Ici, il y a encore beaucoup de progrès à faire.
  • Plus de 90 % du tungstène utilisé par les produits Apple en 2021 est recyclé. Cette valeur monte à 99 % sur les derniers iPhone et Watch.
  • Il n’y avait plus que 4% de plastique dans les emballages des produits Apple en 2021. La marque le remplace par du papier ou du carton.
  • Enfin, pour la première fois, il y a de l’or recyclé dans les iPhone 13. Il est utilisé pour le placage des cartes-mères et le câblage des capteurs photo.
Apple matériaux recyclés
L’usage des matériaux recyclés, année après année. // Source : Apple

De nouveaux robots entrent en jeu

Vous avez sans doute déjà entendu parler des robots Daisy et feu Liam, qui démontent les iPhone. Voici deux nouveaux entrants dans la famille des décapsuleurs Apple : Taz et Dave. Le premier est un broyeur d’un nouveau genre capable de séparer les aimants des modules audio, pour récupérer des terres rares. Le deuxième extrait du tungstène, des terres rares et de l’acier des moteurs haptiques des iPhone.

Taz Apple
Le robot Taz. // Source : Apple

En plus de ces nouveaux robots, Apple annonce proposer son robot Daisy, qui démonte les iPhone, aux entreprises qui le souhaitent sous la forme d’une licence gratuite (mais n’annonce pas en fabriquer plus, on ne comprend pas trop pourquoi). Daisy sait maintenant démonter 13 variétés d’iPhone, contre 5 autrefois.

Enfin, le rapport d’Apple s’intéresse à la réparabilité des produits, point sur lequel Apple a promis de s’améliorer en 2022 (Samsung et Google aussi). La marque dit utiliser des matériaux plus solides qu’autrefois et, surtout, n’échange plus le produit dans son intégralité en cas de panne. Elle sait désormais réparer une dizaine de composants séparément, comme le vibreur ou le haut-parleur d’un iPhone.