Juste avant le Jour de la Terre, Apple se livre à une petite communication écologique en affirmant son statut d'entreprise soucieuse de l'environnement. La firme de Cupertino a ainsi présenté Daisy, son nouveau robot qui recycle les iPhone.

Après deux ans de bons et loyaux services, Liam va tirer sa révérence. De quoi parle-t-on ? Du robot qui recycle les iPhone. Au nom de son engagement environnemental, Apple a décidé de mettre à jour sa technologie, envoyant Liam à la retraite pour le remplacer par Daisy.

La firme de Cupertino profite d’ailleurs du Jour de la Terre, fêté le 22 avril, pour lever le voile sur cette évolution qui, selon Lisa Jackson, la vice-présidente du département des initiatives environnementales, politiques et sociales, «  représente ce qu’il est possible de faire quand l’innovation rencontre la préservation ». 

RIP Liam

Apple ne manque pas de préciser que Daisy a été conçue à partir de certaines parties de Liam, appuyant le fait qu’il l’a recyclé pour fabriquer son nouveau robot de désassemblage. Une sorte de mise en abyme qui, dans les chiffres, donne naissance à une machine capable de déconstruire avec précision 200 smartphones toutes les heures et de faire la différence entre 9 modèles différents

Des caractéristiques que Daisy doit à l’expérience emmagasinée par Liam au fil du temps  (Liam pouvait recycler 1,2 million iPhone par an). Cette remise à niveau matérielle offre en tout cas à Apple la possibilité de récupérer des matériaux précieux qu’une procédure de recyclage traditionnelle ne pourrait pas forcément permettre, en tout cas avec une telle précision et une telle rapidité d’exécution. En somme, Apple veut faire comprendre qu’l y aura encore moins de déchets avec Daisy. 

« Nous sommes résolus à laisser derrière nous un monde meilleur », déclarait Tim Cook dans un communiqué, alors qu’il annonçait que tous les sites d’Apple étaient désormais alimentés à 100 % par des sources d’énergie renouvelables.

« Nous allons continuer à repousser les limites du possible lorsqu’il s’agit des matériaux contenus dans nos produits, de la façon dont nous les recyclons, de nos sites et de notre travail avec nos fournisseurs afin de mettre au point des sources créatives et avant-gardistes d’énergie renouvelable. Nous savons que notre avenir en dépend » : Daisy apparaît ainsi comme l’une des manifestations de cette volonté. 

En plus de présenter cette machine, Apple annonce un nouveau programme baptisé GiveBack ; il consiste à inciter les gens à venir rendre leurs appareils désuets dans un Apple Store ou via le site web pour qu’ils soient recyclés ou échangés. Jusqu’au 30 avril, pour chaque produit ainsi retourné, le géant américain fera un don à l’ONG Conservation international, qui protège et préserve l’environnement. 

Partager sur les réseaux sociaux