Une éclipse polaire n’est pas des plus aisées à photographier. Quelques images spectaculaires ont néanmoins pu être immortalisées le 4 décembre 2021, lors de l’éclipse totale de Soleil visible depuis l’Antarctique.

Rares sont les observateurs et observatrices qui ont pu assister directement à la dernière éclipse solaire de 2021, survenue le samedi 4 décembre. Cette éclipse totale de Soleil était visible depuis l’Antarctique. Il s’agissait donc d’une éclipse polaire (pôle sud), dont les manchots ont pu profiter après 2 mois de journées sans nuit.

Étant donné les conditions particulières d’observation, les photographies de cette éclipse qui ont pu être obtenues sont assez rares. On peut néanmoins apprécier cette superbe vue du Soleil progressivement et partiellement éclipsé par la Lune au-dessus du South Pole Telescope (SPT), un radiotélescope de la base antarctique Amundsen-Scott (à 250 mètres du pôle sud).

Le cliché a été obtenu par le radioastronome Aman Chokshi, qui travaille sur le SPT pendant un an. Le SPT se trouve sur la gauche, tandis que sur la droite on peut voir le radiotélescope Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization (BICEP). Les deux équipes de recherche sont visibles entre les deux installations — les bras des scientifiques sont levés vers le ciel.

Autre point de vue mémorable sur cette éclipse solaire : le photographe Petr Horálek l’a prise depuis un avion, volant juste au-dessus de la mer de Weddell, dans l’océan Atlantique sud.

L’éclipse solaire du 4 décembre vue depuis l’espace

Un autre aperçu assez inédit de cette éclipse a été offert depuis l’espace, grâce au satellite scientifique Deep Space Climate Observatory (DSCOVR, ou « Observatoire du climat depuis l’espace lointain »), spécialisé dans la météorologie spatiale. Il possède en permanence une vue sur la partie de notre planète éclairée par le Soleil.

L'éclipse solaire du 4 décembre 2021 vue de l'espace. // Source : Via Twitter @dscovr_epic, annotation Numerama

L'éclipse solaire du 4 décembre 2021 vue de l'espace.

Source : Via Twitter @dscovr_epic, annotation Numerama

L’astronaute américaine Kayla Barron, qui se trouve à bord de la Station spatiale internationale depuis fin novembre 2021 pour 6 mois de mission, a pu photographier l’événement depuis l’habitacle. La sous-marinière a partagé sur Instagram cette vue imprenable sur la surface terrestre, dont une portion est plongée dans l’ombre de la Lune.

Les astronautes ont admiré l'éclipse depuis la coupole de l'ISS. // Source : Capture d'écran Instagram astro_kayla

Les astronautes ont admiré l'éclipse depuis la coupole de l'ISS.

Source : Capture d'écran Instagram astro_kayla

Cette éclipse était visiblement un spectacle d’une beauté rare. La prochaine fois que la Lune éclipsera le Soleil, ce sera le 30 avril 2022. Il s’agira d’une éclipse partielle, à nouveau visible depuis le pôle Sud : plus exactement, on pourra en profiter depuis l’Amérique du Sud et l’Antarctique.