Le personnage Snoopy se joint au programme Artémis, avec lequel la Nasa veut retourner sur la Lune. Sa peluche servira d'indicateur d'apesanteur sur la mission Artémis I, qui doit avoir lieu début 2022.

Une peluche à l’effigie du chien Snoopy va s’envoler vers la Lune, a fait savoir la Nasa le 12 novembre 2021. Le célèbre personnage du comics Peanuts jouera un rôle dans le cadre du programme Artémis, avec lequel les États-Unis ambitionnent d’instaurer une présence humaine pérenne autour du satellite naturel terrestre — avec une mission habitée d’ici 2025.

L’indicateur d’apesanteur sur la mission Artémis I

« Snoopy sera l’indicateur d’apesanteur sur Artémis I  », indique la Nasa dans son communiqué. Le personnage va donc prendre part à un essai de vol inhabité, qui doit avoir lieu au début de l’année 2022. La fusée Space Launch System (SLS) et le vaisseau spatial Orion seront lancés pour un vol autour de la Lune, quelques années avant d’envoyer des astronautes. Pour l’occasion, Snoopy portera une combinaison orange, des gants, des bottes et un écusson de la Nasa.

À quoi sert-il de disposer d’un indicateur d’apesanteur ? Comme l’explique la Nasa, ces «  petits objets transportés à bord d’engins spatiaux […] fournissent un indicateur visuel lorsque l’engin spatial a atteint l’apesanteur de la microgravité  ». Comme il n’y aura pas d’humain à bord d’Orion lors de ce vol, les mouvements de la peluche dans la cabine confirmeront que la mission a bien atteint l’espace.

Snoopy dans sa combinaison pour Artémis I. // Source : 2021 Peanuts Worldwide LLC

Snoopy ne sera pas le seul objet ainsi installé dans l’habitacle : il le partagera avec un mannequin, bardé de capteurs pour enregistrer les accélérations et vibrations durant le voyage. Il y aura aussi deux autres « passagers » — des torses de mannequins, imitant les tissus et os humains, équipés de détecteurs de rayonnement.

Le module lunaire d’Apollo 10 nommé Snoopy

Ce n’est pas la première fois qu’une figurine de Snoopy voyage ainsi dans l’espace. Le premier vol du personnage remonte à 1990 : il était alors à bord de la navette spatiale Columbia, pour la mission STS-32 (qui devait permettre le déploiement d’un satellite de communication). Depuis, Snoopy a même été à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en 2019.

Mais le lien entre le voyage spatial et Snoopy remonte à encore plus tôt : à 1969, lors de la mission d’Apollo 10 qui a constitué la dernière vérification avant de réaliser la tentative d’alunissage d’Apollo 11. « La mission nécessitait que le module lunaire effleure la surface de la Lune à moins de 50 000 pieds [ndlr : environ 15 kilomètres] et ‘furète’ [en anglais, ‘snoop around’] en cherchant le site d’atterrissage d’Apollo 11, ce qui a conduit l’équipage à nommer le module lunaire ‘Snoopy’ », raconte la Nasa.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo