Il est temps pour Ingenuity de recommencer les tentatives de vols sur Mars. Maintenant que la période de conjonction solaire est terminée, l'hélicoptère de la Nasa va pouvoir essayer de réaliser son 14e vol, qui va représenter un gros défi.

Après une période de « silence », la Nasa peut de nouveau demander à son hélicoptère martien de s’envoler. Le 22 octobre 2021, le Jet Propulsion Laboratory a confirmé via Twitter qu’Ingenuity était prêt à reprendre les essais de vols sur Mars.

« Maintenant que la conjonction est terminée, l’hélicoptère martien peut tenter le vol 14. Ingenuity a effectué avec succès un test de rotation à 50 tours par minute cette semaine et fera un petit saut au plus tôt le 23 octobre. Il s’agit de tester le vol dans des densités atmosphériques inférieures sur la planète rouge », détaille le laboratoire dans son tweet. Le JPL fait référence à la période de conjonction solaire qui vient de s’achever, permettant à la Nasa de reprendre progressivement les communications avec ses missions sur Mars.

Position de Perseverance et d’Ingenuity sur Mars. // Source : Capture d’écran Nasa

Le phénomène se produit tous les deux ans entre la Terre et Mars : les planètes sont alors situées de part et d’autre du Soleil, sur leurs orbites. Il y a alors le risque que l’étoile interfère dans les signaux envoyés vers les robots. Les commandes pourraient leur parvenir de façon partielle : si elles étaient exécutées ainsi, cela pourrait compromettre les missions. L’agence s’abstient donc d’en envoyer pendant cette période.

Elle avait cependant prévu d’occuper ses engins, en leur donnant quelques « devoirs ». Ingenuity devait stationner à 175 mètres du rover et lui envoyer chaque semaine un rapport sur son état.

Un nouveau défi pour Ingenuity

La 14e tentative de vol va désormais pouvoir avoir lieu. Il faut noter qu’il va devenir de plus en plus difficile pour Ingenuity de s’élever sur Mars : la densité atmosphérique sur la planète, qui était déjà faible, est en train de baisser encore plus du fait des variations saisonnières. Concrètement, pour l’hélico, cela signifie qu’il va falloir faire tourner encore plus vite ses pales pour espérer décoller. Puisque cela représente déjà un énorme défi, on comprend que la Nasa ne mise pas sur un vol très long. Ingenuity devrait normalement s’élever à 5 mètres d’altitude, faire un petit déplacement latéral, avant de se reposer.

Arrivé sur Mars avec le rover Perseverance en février 2021, Ingenuity a dépassé toutes les attentes. Alors qu’il ne devait initialement que faire la démonstration du vol sur Mars pendant à peine un mois, il a finalement été décidé d’en faire un allié de l’astromobile.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo