La prochaine conjonction solaire entre la Terre et Mars approche. Pendant deux semaines début octobre 2021, la Nasa ne tentera pas d'envoyer des commandes à ses missions martiennes. Mais les robots ne resteront pas sans rien faire.

Les communications avec Mars seront bientôt mises en pause. La Nasa a rappelé le 28 septembre 2021 que ses équipes ne tenteront plus d’envoyer des commandes aux différentes missions martiennes, pendant la période de conjonction solaire — qui a lieu du 2 au 16 octobre. Cependant, cela ne signifie pas que les robots seront inactifs. L’agence spatiale a justement précisé à quoi seront occupés les différents engins au sol et les orbiteurs.

La conjonction solaire se produit tous les deux ans entre notre planète et Mars. À cette période, la Terre et la planète rouge se trouvent de part et d’autre du Soleil, sur leurs orbites respectives. Le gaz chaud expulsé par le Soleil peut alors interférer avec les signaux lorsque les ingénieurs cherchent à envoyer des commandes aux missions sur Mars. Le risque est que les commandes soient envoyées partiellement et qu’elles mettent ainsi en danger les missions qui tenteraient de les appliquer.

En revanche, il est tout à fait possible que les robots continuent à collecter des données pendant cette période. La Nasa envoie ainsi des commandes simples au préalable, que les missions pourront exécuter. En quelque sorte, l’agence spatiale donne des « devoirs » à faire à ses robots, en attendant de pouvoir à nouveau leur envoyer des commandes depuis la Terre.

Que feront Perseverance, Ingenuity et les autres ?

Voici à quoi seront occupées les diverses missions martiennes de la Nasa pendant la conjonction solaire qui a lieu début octobre 2021.

  • Le rover Perseverance va continuer de prendre des mesures météorologiques, d’observer des tourbillons de poussière (mais sans bouger sa « tête »), d’étudier la géologie de Mars et d’enregistrer des sons.
  • L’hélicoptère Ingenuity, qui accompagne Perseverance, stationnera à 175 mètres du rover et lui enverra chaque semaine un rapport sur son état. Le 14e vol de l’hélicoptère aura lieu après la conjonction.
  • Le rover Curiosity prendra des mesures météorologiques, étudiera le rayonnement et cherchera, comme Perseverance, des tourbillons de poussière à immortaliser.
  • InSight, l’atterrisseur stationnaire, utilisera son sismomètre pour détecter d’éventuels séismes, comme il l’a encore fait récemment.
  • Les sondes en orbite martienne Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter et MAVEN continueront à la fois leurs activités scientifiques et à servir de relais pour l’envoi des données des missions se trouvant à la surface de Mars.
Les différentes missions de la Nasa sur Mars. // Source : NASA/JPL-Caltech

Pendant la période du moratoire, durant laquelle la Nasa s’abstiendra d’envoyer toute commande à ses missions, seule une quantité limitée de données pourra être transmise depuis Mars vers la Terre. Les robots devront donc conserver la majorité de leurs données pendant ces deux semaines. Ainsi, il faut s’attendre à une interruption dans l’envoi des images brutes habituellement émises par Perseverance, Curiosity et InSight.

Lorsque la période de conjonction solaire aura pris fin, les données pourront être transmises sur Terre, via le Deep Space Network — le réseau de stations permettant à la Nasa de communiquer avec ses missions interplanétaires. Il faudra une semaine pour récupérer toutes les données, avant de pouvoir reprendre les activités au rythme habituel.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo