Pour la dixième fois, Ingenuity s'est envolé sur Mars. Le défi qui attendait l'hélicoptère de la Nasa était particulièrement complexe. Sa trajectoire était rythmée par dix points de repère, au moment desquels l'hélico devait prendre des images.

« Il s’agit du vol le plus complexe à ce jour » réalisé par l’hélicoptère Ingenuity sur Mars, a tweeté la Nasa le 25 juillet 2021. Avec sa dixième envolée sur la planète rouge, le giravion a désormais parcouru une distance totale (tous ses vols cumulés) symbolique de 1 mile, précise l’agence spatiale, ce qui représente 1,6 kilomètre environ.

Lors de ce dixième essai de vol, Ingenuity devait se poser sur une zone baptisée « Rised Ridges » (traduisible par « crêtes surélevées » en français). L’hélicoptère a atteint une hauteur maximale de 12 mètres en vol, ce qui est un record : lors des vols précédents, Ingenuity culminait à 10 mètres de hauteur. La Nasa donne peu de détails sur les autres paramètres du vol dans son tweet (distance, vitesse maximale et durée). Cependant, une publication du 23 juillet — antérieure au dixième vol, donc –, mentionne qu’il était prévu que l’hélico reste environ 165 secondes dans les airs. On y apprend aussi que la zone des « crêtes surélevées » est située à environ 50 mètres vers le sud-ouest de la zone du décollage.

L’ombre d’Ingenuity sur Mars, pendant son dixième vol. // Source : Twitter @NASAJPL (photo recadrée)

Dix « points de repère » sur la trajectoire du vol

Cette publication renseigne également sur le trajet qui était prévu. L’image annotée suivante montre la trajectoire que devait suivre Ingenuity, projetée sur la surface de Mars (l’image a été obtenue avec la sonde Mars Reconnaissance Orbiter). On peut y voir ce que la Nasa nomme les « points de repère » (« waypoints »), représentés en bleu clair. Le premier et le dernier symbolisent les zones du décollage et de l’atterrissage, tandis que les points deux à neuf montrent où il était prévu qu’Ingenuity prenne des images en couleur.

Trajectoire prévue pour le dixième vol d’Ingenuity. // Source : NASA/JPL-Caltech/University of Arizona (image recadrée)

Ce nouvel essai de vol fait partie de la deuxième phase de la mission d’Ingenuity, dite de « démonstration des opérations ». Après avoir servi à démontrer la faisabilité du vol sur la planète Mars, Ingenuity a vu sa mission étendue. Le nouvel objectif de la Nasa est de s’en servir pour voir comment un engin volant propulsé pourrait contribuer scientifiquement à une mission.

Il se trouve justement que la zone des « crêtes surélevées » intrigue les scientifiques responsables de la mission du rover Perseverance. L’astromobile pourrait s’en approcher prochainement. Ingenuity joue ainsi un rôle d’éclaireur pour son gros compagnon roulant.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo