Richard Branson, Jeff Bezos et bientôt Elon Musk : un autre milliardaire a aussi son ticket pour aller dans l'espace.

« Un gars riche a volé dans un avion-fusée. Passons à autre chose », commentait le romancier Stephen King, sur Twitter le 11 juillet. L’espace semble, il est vrai, être la nouvelle toquade des super-riches. Alors que le milliardaire Richard Branson se félicite d’être allé dans l’espace ce dimanche (bien que cela soit disputé), le milliardaire Jeff Bezos a planifié une balade suborbitale, le 20 juillet prochain et Elon Musk aurait également  des projets dans le domaine.

Elon Musk a son ticket pour aller dans l’espace

Le Washington Post rapporte ainsi, dans son édition du 11 juillet, que cet autre milliardaire a lui aussi un ticket pour l’espace. Mais au lieu de passer par sa propre entreprise, SpaceX, c’est par un tiers qu’Elon Musk s’envolera. En effet, l’intéressé a acquis un ticket pour embarquer à bord du VSS Unity, le vaisseau opéré par la société Virgin Galactic, qui a été fondée par Richard Branson.

Il est surprenant d’apprendre qu’Elon Musk a acheté un billet à Virgin Galactic, alors que sa compagnie a largement démontré sa capacité à transporter des équipages (le binôme fusée Falcon 9 et capsule Crew Dragon est capable d’emmener des astronautes jusqu’à 400 km d’altitude) et que Virgin Galactic fait l’objet de critiques parce que, justement, le VSS Unity ne va pas vraiment dans l’espace.

Jim Bridenstine Elon Musk
Jim Bridenstine, ancien administrateur de la Nasa, et Elon Musk. // Source : Aubrey Gemignani

Les raisons qui poussent Elon Musk à passer par Virgin Galactic, plutôt que par SpaceX ne sont pas claires. S’agit-il d’une question de coût (faire décoller une fusée Falcon 9 coûte plus cher qu’opérer le VSS Unity) ? Est-ce parce que le voyage est plus confortable avec Virgin Galactic (il faut être harnaché d’une combinaison intégrale à bord de la fusée Falcon 9, alors qu’une simple tenue suffit dans le VSS Unity) ? Ou bien la durée du vol entre-t-elle en ligne de compte (la séquence n’a durée qu’une heure environ) ?

Peut-être est-ce un peu tout cela à la fois, et d’autres facteurs s’ajoutent sans doute à l’équation. Une chose est sûre : il est très improbable qu’Elon Musk embarque un jour dans la fusée de Jeff Bezos (qui volera dans sa propre fusée réutilisable, New Shepard). Les deux hommes sont en effet rivaux, dans le secteur spatial : Elon Musk a lancé une constellation de satellites avec Starlink, et Jeff Bezos veut faire pareil, avec Kuiper.

Cette course entre milliardaires ne doit toutefois pas faire perdre de vue que ce ne sont pas les premiers super-riches à se rendre dans l’espace. Bien avant eux, d’autres voyageurs très aisés ont pu visiter l’espace extra-atmosphère, et en particulier la Station spatiale internationale. C’est le cas, par exemple, de Dennis Tito, Guy Laliberté ou encore Charles Simonyi, qui ont chacun une vaste fortune.

Ce défilé des super-riches dans l’espace ne s’arrêtera pas avec Elon Musk : on sait que d’ici la fin de l’année, l’homme d’affaires japonais Yusaku Maezawa doit rejoindre la Station spatiale internationale pour un séjour de quelques jours, avant de faire une orbite lunaire en 2023, avec SpaceX.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo