La Nasa prévoit un neuvième vol pour l'hélico Ingenuity sur Mars. Encore une fois, le giravion va devoir repousser ses propres limites. Mais le challenge sera plus risqué que les précédents essais. Son algorithme de navigation sera mis au défi par le relief.

Mise à jour du 6 juillet à 9h45 : Le Jet Propulsion Laboratory a confirmé via Twitter le 5 juillet que le neuvième vol d’Ingenuity sur Mars avait bien eu lieu. L’hélico a réussi son vol « le plus difficile à ce jour », restant 166,4 secondes dans les airs et atteignant la vitesse de 5 mètres par seconde.

Article original : Ingenuity a déjà amplement rempli sa mission martienne. La Nasa est de plus en plus exigeante avec son hélicoptère : il est prévu que le robot repousse encore davantage ses limites lors de son neuvième vol sur Mars, a-t-il été annoncé le 2 juillet 2021. Lors de cette nouvelle tentative de vol, le giravion doit voyager sur une distance de 625 mètres, atteindre la vitesse de 5 mètres par seconde et rester en l’air pendant environ 167 secondes (soit un peu moins de 3 minutes).

Le 3 juillet, le Jet Propulsion Laboratory a mentionné que ce vol devait avoir lieu, au plus tôt, le 4 juillet. À la date du 5 juillet, le JPL n’a pas redonné de nouvelles sur l’échéance plus précise de ce neuvième vol. Dans son communiqué du 2 juillet, l’agence spatiale mentionne par contre un élément important, à savoir qu’il est prévu de poser Ingenuity « sur un terrain hostile, qui [l’]éloignera du rover ».

Position du rover Perseverance et de l’hélico Ingenuity (au 131e sol de la mission du rover). // Source : Capture d’écran Nasa

Un défi pour l’algorithme de navigation

Actuellement, Perseverance évolue à l’est d’une zone baptisée Séítah. Cette unité géologique est approchée par l’astromobile dans le cadre de sa première phase scientifique. Perseverance roule vers le sud afin d’explorer le cratère Jezero dans lequel il s’est posé. Pendant les derniers vols d’Ingenuity, l’objectif était de rester dans le voisinage du rover (comme si l’hélico faisait des « bonds » pour revenir à chaque fois devant son compagnon). La stratégie est différente pour le neuvième vol. « Nous allons maintenant faire quelque chose que seul un véhicule aérien pourrait accomplir sur Mars — prendre un raccourci directement à travers une partie de la région Séítah et atterrir dans une plaine au sud », indique la Nasa dans son communiqué. La surface et les roches survolées par Ingenuity seront prises en photo en couleur par l’hélico.

Ingenuity va devoir détrôner encore ses propres records de distance, de durée de vol et de vitesse. La Nasa fait observer que cela devrait « mettre au défi l’algorithme de navigation d’Ingenuity » comme jamais auparavant. Il se trouve que cet algorithme a été créé pour réaliser la démonstration technologique du vol au-dessus d’un terrain plat. Il n’est pas prévu pour les pentes et les ondulations que présente Séítah. La Nasa estime que son robot volera assez haut pour que tout se passe correctement. Néanmoins, elle n’exclut pas qu’Ingenuity connaisse « des écarts de cap importants », car les images du sol que va prendre la caméra seront interprétées comme celle d’une surface plate. Ingenuity pourrait donc se poser à quelques mètres de la zone visée. Pour limiter les erreurs de trajectoire, il est prévu que l’hélico survole plus lentement les zones délicates au début de son vol.

« Le vol le plus angoissant depuis le premier vol »

«  Il est possible que nous finissions par atterrir sur une surface plus dangereuse et au relief plus élevé », prévient la Nasa, ajoutant que « ce sera le vol le plus angoissant depuis le premier vol » (qui avait eu lieu le 19 avril). Le prochain essai de vol sera donc plus périlleux que les huit précédents, mais la Nasa estime justement que l’hélico a démontré sa robustesse à ces occasions. Surtout, ce choix correspond pleinement à l’objectif qui est poursuivi avec Ingenuity depuis que sa mission a été prolongée. Le but est actuellement de faire une « démonstration des opérations », et non seulement de vérifier la faisabilité du vol sur Mars. Ingenuity sert à montrer comment un véhicule aérien pourrait contribuer à explorer Mars. Le vol numéro 9 est une occasion de prendre des clichés d’une zone inaccessible pour un astromobile.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo