Un autre rover a réussi l'exploit d'enregistrer du son à la surface de la planète rouge. La Chine a présenté le premier extrait sonore obtenu par Zhurong, le rover de la mission Tianwen-1, ainsi que plusieurs images.

Perseverance n’est plus le seul robot à avoir réussi la prouesse de capter du son sur Mars. Le rover Zhurong, de la mission Tianwen-1, a lui aussi pu enregistrer des bruits à la surface de la planète rouge. L’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a présenté de nouvelles images prises par son astromobile le 27 juin 2021, dans un communiqué en chinois dont le contenu a été relayé par SpaceNews et plusieurs internautes qui suivent de près l’actualité spatiale chinoise.

La CNSA a surtout dévoilé les premiers sons que le microphone situé à bord du rover a pu capter. Comme l’explique sur Twitter Kaynouky, qui commente régulièrement le programme d’exploration spatiale de la Chine, on entend ici « le bruit des moteurs des roues, ainsi que la friction entre ces dernières et la rampe puis le sol ».

Vous pouvez écouter cet enregistrement juste ici :

Les sons enregistrés par Zhurong sur Mars. Crédits : CNSA

Comme avec les enregistrements audio de Perseverance, on peut remarquer que le son sur Mars est bien différent de celui que nous percevons sur Terre. Il est plus étouffé, car l’atmosphère martienne ne ressemble pas exactement à l’atmosphère terrestre. Si l’on pouvait écouter nous aussi le son sur Mars, sans combinaison, le niveau sonore nous paraîtrait plus bas et les sons mettraient davantage de temps à parvenir jusqu’à nos oreilles.

Les vidéos attendues de l’atterrissage et du rover qui roule

La CNSA ne s’est pas contentée de présenter ces sons. Il y a aussi de nouvelles images de la mission Tianwen-1, à commencer par la vidéo de l’atterrissage. Deux vues de l’ouverture du parachute qui a freiné la course de l’atterrisseur ont été obtenues. On peut ensuite assister au largage du bouclier arrière. Il y a même quelques images de la descente jusqu’au sol, commente Kaynouky.

Ce n’est pas tout : la petite caméra qui a été utilisée pour prendre le tout premier selfie du rover Zhurong sur Mars n’a pas servi qu’à cet usage. La CNSA l’a utilisée avant de prendre la photo, pour filmer le mouvement de recul de l’astromobile, qui allait se placer au bon endroit pour ce selfie. Le résultat est bluffant : on voit parfaitement bien le robot reculer, sa « tête » apparaissant petit à petit en haut du cadre. Cette même caméra posée au sol a immortalisé une autre vidéo, dans laquelle on voit Zhurong de plus loin, en train de faire un tour sur lui-même. Voici le résultat.

En 42 jours martiens (on parle de sols, 35 depuis le déploiement), Zhurong a déjà parcouru 236 mètres, ce qui semble plutôt être un bon rythme pour un rover martien. Ces nouvelles images et ce premier extrait audio sont accueillis avec enthousiasme, car la CNSA n’avait pas donné de nouvelles de son rover Zhurong depuis quelque temps. Il faut souvent s’armer de patience avant de pouvoir découvrir de nouvelles images prises dans le cadre de cette mission. Les toutes premières photos de Zhurong sur Mars n’avaient été diffusées que quatre jours après l’atterrissage du robot.

Article publié initialement le 28 juin 2021 et mis à jour le 30 novembre 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo