Un selfie depuis Mars, difficile de faire plus original. Zhurong, le rover envoyé en mission par l’agence spatiale chinoise (CNSA) avait réussi à le faire. Avant de plonger dans un long sommeil, Zhurong partage une photo de la caméra qui lui avait servi pour faire ce selfie.

Quatre semaines après son atterrissage sur Mars, soit le 14 mai 2021, Zhurong le rover chinois était parvenu à prendre un selfie en déposant un appareil photo à même le sol, cliché qu’il a envoyé à la CNSA, l’agence spatiale chinoise, qui l’a ensuite dévoilé sur Internet. Le 22 mai 2022, la CNSA a publié la photo de ladite caméra prise par le rover.

FTWEJVVUcAAJNUg
L’appareil photo jetable tombé sur Mars et capturé par le rover Zhurong. // Source : CNSA

Une dernière image avant un long sommeil

« La caméra jetable sur Mars capturée par le rover martien Zhurong. L’image 2 [ndlr : le selfie] a été prise par la caméra après qu’elle ait été libérée par le rover. » C’est sur ces mots, partagés sur son compte Twitter le 22 mai 2022, que la CNSA a dévoilé pour la toute première fois une image de la caméra (commandée à distance par WiFi) utilisée par le rover lors de son selfie. L’image a été prise par l’appareil photo à bord de Zhurong, peu de temps après son atterrissage sur Mars, mais elle n’avait pas encore été présentée au grand public. Le premier anniversaire de Zhurong sur Mars semble avoir été l’occasion de la diffuser.

Le 15 mars 2021, le rover chinois se posait enfin sur le sol martien. Pour la première fois de son histoire, la Chine est devenue présente sur la planète Mars. La plateforme d’atterrissage a déposé le rover Zhurong, qui a alors réalisé ses premiers tours de roues. Plus d’un an après, le 20 mai 2022, la CNSA a fait savoir que le rover martien Zhurong entre en phase de veille, en attendant la fin d’une tempête de poussière à la surface de la planète rouge.

Les dernières images prises par les caméras à bord de l’orbiteur chinois Tianwen-1 pour Mars montrent une tempête de poussière passant sur la zone de patrouille de Zhurong. Les scientifiques les ont comparées aux photos prises au cours des deux derniers mois et ont analysé les récentes données d’énergie des ailes solaires du rover, qui indiquent que Zhurong brave actuellement une intense tempête de poussière martienne.