La Chine est parvenue à poser sur Mars l'atterrisseur de sa mission Tianwen-1, qui renferme le rover Zhurong. Son arrivée sur la planète rouge survient après celle du rover Perseverance de la Nasa. Serait-il possible que les deux robots se croisent ?

La Chine est devenue le troisième pays à se poser sur Mars, après les États-Unis et l’Union soviétique. Le 15 mai 2021, la mission Tianwen-1 est parvenue à poser son rover Zhurong, a officialisé l’Agence spatiale nationale chinoise (CNSA) le 17 mai. Il est prévu que l’astromobile commence à observer et cartographier le site de son atterrissage dans les prochains jours, selon le communiqué de l’agence. Le rover devra s’extirper du module d’atterrissage afin d’entamer ses activités scientifiques. La CNSA mentionne que le transfert des premières photos prises par le robot pourrait avoir lieu à la fin du mois.

Zhurong a été posé au sud d’Utopia Planitia, une grande plaine qui se trouve dans l’hémisphère nord de Mars. La CNSA explique que la zone a été retenue, car le terrain et la météo ont été jugés favorables à un atterrissage en sécurité. La région est plane et sans obstacle, comme le relève Thomas Appéré, docteur en Planétologie à l’Université de Grenoble, sur Twitter.

Si Zhurong réussi à rouler sur ce site comme prévu, il deviendra le sixième rover déployé sur Mars, après cinq appareils américains. Le dernier a avoir été posé par la Nasa est le rover Perseverance. D’ailleurs, pourraient-ils se croiser sur Mars ?

1 800 kilomètres les séparent

Le site de l’atterrissage de Zhurong se trouve au nord-est de la zone qu’explore Perseverance, le cratère Jezero. Mais une rencontre entre les deux robots est malheureusement improbable : ils sont séparés par une distance d’environ 1 800 kilomètres, comme l’expliquait Erwin Dehouck, maître de conférences à l’université Claude-Bernard-Lyon 1, via son compte Twitter @leplanetolog le 10 mai.

Sites d’atterrissages des rovers Perseverance et Zhurong sur Mars. // Source : Via Twitter @leplanetolog

Les deux sites explorés par les rovers sont assez différents d’un point de vue géologique, ajoute l’expert dans un autre tweet : tandis que Perseverance évolue dans ce qui semble être un ancien lac, Zhurong s’est posé dans une « vaste plaine éloignée de tout réseau hydrographique identifiable ». Utopia Planitia est un bassin d’impact, le plus grand connu sur Mars avec un diamètre estimé à 3 300 kilomètres. C’est dans cette zone que la Nasa avait choisi de poser la seconde mission de son programme Viking en septembre 1976.

Ce sont désormais quatre missions robotiques qui sont actives à la surface de Mars : le rover Curiosity (arrivé en 2012), InSight (2018) ainsi que les rovers Perseverance et Zhurong (2021). Quant aux sondes en orbite martienne actuellement actives, elles sont au nombre de huit.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo