La vaccination contre le coronavirus a besoin de garder une rationalité dans son organisation : la règle est de réserver le deuxième rendez-vous dans le même lieu que pour la 1ère dose. Il faut donc essayer d'organiser vos vacances en conséquence.

Alors que la vaccination est ouverte à de plus en plus de publics, quelques questions pratiques semblent émerger à l’arrivée de l’été. Comment associer les vacances et la prise de rendez-vous pour la vaccination contre le coronavirus ? Comment s’organiser pour le rendez-vous de la 2e dose s’il tombe pendant des vacances situées à un autre endroit que le lieu de la première injection ?

Lors d’un échange tenu avec la presse ce mardi 11 mai 2021, le ministère de la Santé a indiqué que, face à l’imminence des vacances d’été, il devenait essentiel de rappeler que « la règle est que la deuxième dose a lieu dans le centre où l’on a réalisé la première dose ». Lorsque vous prenez rendez-vous pour votre première injection d’un vaccin à deux doses, il vous est automatiquement demandé de prendre directement un second rendez-vous dans quelques semaines — que vous passiez par Doctolib ou bien par votre médecin (qui est tenu de prévoir cela).

Pour les vaccins à deux doses (Pfizer, Moderna, AstraZeneca), la deuxième injection doit être programmée dès la première. // Source : Pexels

Les vacances doivent s’adapter au vaccin, non l’inverse

Certains impératifs peuvent conduire à réserver la 2e dose dans un autre lieu, raison pour laquelle cette possibilité est inscrite sur les sites comme Doctolib ou Maiia. Ceci étant, le ministère de la Santé a insisté : «  c’est l’exception  ». La règle est de garder une constance entre la prise du premier rendez-vous et le second, ce dernier devant être réservé dès la primo-injection et situé dans le même lieu.

« Cela signifie qu’il faut adapter son planning de vacances à son schéma de vaccination », car sinon, « si l’on se met à partir du principe que chacun peut faire sa deuxième dose dans une région qui n’est pas celle dans laquelle il a fait sa première dose, on va se retrouver dans une déstabilisation assez intense du système », a expliqué le ministère, rappelant que, sans cette règle, cela déclencherait des difficultés pour anticiper les besoins dans les livraisons de doses.

Si vous vous retrouvez dans la situation de devoir changer le lieu de vaccination pour la deuxième injection, une étape clé est à ne pas oublier : il faut impérativement annuler le précédent créneau qui avait été pris automatiquement. C’est une responsabilité individuelle à ne pas manquer, car, « si l’on se retrouve avec des rendez-vous non annulés partout en France, on va se trouver dans une grande difficulté organisationnelle. »

Pour autant, en prévision de mouvements de population dans certains lieux de vacances spécifiques, le ministère de la Santé a indiqué «  imaginer des centres de vaccination boostés dans les lieux touristiques ».

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo