Le site Vite ma dose !, développé par Guillaume Rozier, et qui permet de trouver des rendez-vous pour se faire vacciner contre le covid-19, a un clone : « vitemadose[point]fr ». Attention, ce deuxième site ne permet, lui, pas du tout de trouver un rendez-vous.

« Attention, usurpation ! », avertit sur Twitter, Guillaume Rozier, le fondateur du site Vite ma dose ! qui aide à trouver des créneaux de vaccination. « Le nom de domaine vitemadose[point]fr a été racheté par des anti-vaccins ». Le site en question héberge, en effet, des propos résolument hostiles à la vaccination, et n’est absolument pas lié au site CovidTracker. Le site qui permet réellement de trouver un RDV pour se faire vacciner a pour URL « vitemadose.covidtracker.fr  ». Il faut bien faire attention de ne pas se tromper.

Sur les moteurs de recherche Google et Qwant, c’est bien le site de Guillaume Rozier qui arrive en premier dans les résultats. Mais dès que l’on utilise Duckduckgo, Bing, Yahoo ou Ecosia, c’est le mauvais site qui est en première place. Il faut donc faire particulièrement attention lors de votre recherche, surtout si vous n’utilisez pas Google ou Qwant.

Qui a acheté « vitemadose[point]fr » ?

On ne sait pas qui a acheté l’URL « vitemadose[point]fr » : une recherche Whois nous apprend seulement que l’adresse a été achetée le 3 avril 2021, quelques jours après la mise en ligne du site de Guillaume Rozier, le 1er avril (l’app est quant à elle disponible depuis le 22 avril 2021).

Les propriétaires de l’URL semblent cependant liés au Criigen, le « comité de recherches et d’informations indépendantes sur le génie génétique ». En effet, en arrivant sur la page d’accueil de « vitemadose[point]fr », on nous propose tout de suite de nous «  informer avant la vaccination », en nous dirigeant vers une vidéo du Dr Vélot, le président du conseil scientifique du Criigen.

Or, le Criigen et le Dr Vélot ne sont pas des sources fiables. Comme l’expliquait en janvier L’Express, ils sont à l’origine d’une fake news, qui affirmait que « les vaccins à ARN messager pourraient entraîner des mutations génétiques » et qu’une «  campagne de vaccination de masse aurait des retombées potentiellement désastreuses tant d’un point de vue sanitaire qu’environnemental ».

De nombreuses études ont d’ores et déjà été réalisées sur les vaccins à ARN messager, qui ont conclu à une « absence de conséquences néfastes  », et que ces vaccins ne modifient pas le génome humain.

Le faux site de Vite ma dose // Source : Capture d’écran Numerama

« Après consultation de cette vidéo didactique, vous pourrez accéder à l’outil de recherche de rendez-vous, si vous le désirez », peut-on également lire sur le site « vitemadose[point]fr ». Cliquer sur la vidéo vous redirigera ainsi vers la vidéo YouTube du Dr Vélot, qui dure 48 minutes, et qui développe les mêmes fausses informations au sujet de l’ARN messager évoquées plus haut. Ce n’est qu’au bout de ces 48 minutes de visionnage que « vitemadose[point]fr » vous proposera de vous rediriger vers le vrai site de Guillaume Rozier.

Il est important de rappeler que le Criigen se définit sur son site comme un organisme dont le but est « d’évaluer les bénéfices et les risques des produits du génie génétique (OGM) mais également des substances qui leurs (sic) sont étroitement liées (pesticides , perturbateurs endocriniens et autres xénobiotiques ) ». Ils ne sont donc absolument pas spécialisés dans l’étude des vaccins.

Mise à jour du 12 mai 2021 : l’article a été modifié pour rectifier la date à laquelle le vrai site de Vite Ma Dose ! a été mis en ligne. L’article original indiquait que le site était disponible depuis le 22 avril : c’est l’application qui a été mise en ligne ce jour-là. Le site est lui disponible depuis le 1er avril.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo