Comment s'est déroulé le décollage de la mission Alpha, et que va-t-il se passer ensuite ?

C’est le deuxième voyage de Thomas Pesquet dans l’espace. Pour cette mission, baptisée Alpha, l’astronaute français est également aux côtés du commandant Shane Kimbrough, de la pilote Katherine Megan McArthur et du « spécialiste de mission » japonais Akihiko Hoshide.

« Go for launch » : tout s’est bien passé au départ

Comme prévu, le départ de la fusée Falcon 9 s’est enclenché ce vendredi 23 avril, à 11h48 (heure française). La fusée est alors passée sur son alimentation électrique interne et les réservoirs ont continué de se remplir.

À 11h49, les mots «  go for launch » sont prononcés : tout est paré pour que la fusée puisse partir. À 11h50, la fusée part. Au bout d’une minute, la fusée atteint la vitesse du son. Au bout de 2 minutes, on est à 5 fois la vitesse du son : c’est alors l’extinction du moteur principal du premier étage, qui repart sur Terre pour être récupéré et réutilisé plus tard ; le moteur du second étage prenait alors la suite.

Départ de la fusée Falcon 9. // Source : Nasa

Puis, une dizaine de minutes plus tard, le second étage s’est détaché : la capsule Crew Dragon devient alors autonome. Les astronautes sont apesanteur. Le décollage est réussi. « Tout fonctionne à merveille », a déclaré un responsable de la Nasa.

Quand le Crew Dragon va-t-il s’amarrer à l’ISS ?

Le voyage de la capsule Crew Dragon vers la station durera environ 23 heures — la station spatiale est à une altitude de 350 km et file à 28 000 km/h, il faut du temps pour que les coordonnées coïncident.

Une fois le vaisseau en orbite stable, l’équipage va pouvoir à bouger au sein de la cabine. Celle-ci reste relativement étroite, mais il y a suffisamment de place pour que les astronautes puissent évoluer et notamment se changer. Les propulseurs du Crew Dragon seront prochainement allumés, et il y aura un processus très technique appelé « phasage », permettant que la capsule soit au bon endroit au moment de croiser l’ISS.

À ce stade, 10 minutes après le lancement de la fusée, le second étage est détaché, le Crew Dragon est autonome et l’équipage est en apesanteur. // Source : Nasa

Il faudra attendre demain, samedi 24 avril, vers 11h/midi, pour qu’ait lieu le contact entre la capsule Crew Dragon et la station spatiale. Ce contact prend du temps : il faut que la capsule s’harnache parfaitement avant que l’écoutille soit ouverte. Résultat, cette ouverture devrait avoir lieu une à deux heures après, vers 13h. C’est à ce moment que les quatre astronautes rejoindront l’équipage de l’ISS.

Pendant six mois, Thomas Pesquet aura notamment en charge 12 expériences scientifiques à mener, par exemple sur le vieillissement cellulaire, des tests sur divers appareils comme des pinces et des casques de réalité virtuelle.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo