Les premières images obtenues par Perseverance sur Mars ont permis de constater qu’un portrait de famille avait été mis sur le rover par la Nasa. Il représente des robots que l’agence spatiale a envoyés sur la planète rouge.

Il y avait un message caché dans le parachute du rover Perseverance, et ce n’est pas le seul clin d’œil de la mission Mars 2020. Après sa descente sur la planète rouge le 18 février 2021, l’astromobile de la Nasa a commencé à envoyer ses premières images. Sur certaines photos prises par l’une des caméras de navigation (Navcam), un autre détail amusant a été repéré : un portrait de famille de robots explorateurs de Mars.

L’astronome américaine Moogega Cooper, responsable des mesures de protection destinées à éviter la contamination de Mars par la vie terrestre pour la mission Mars 2020, a confirmé la présence de ce portrait sur le rover. La scientifique du Jet Propulsion Laboratory a précisé via Twitter le 22 février que cet élément avait lui aussi été décontaminé avant le voyage interplanétaire de Perseverance.

RIP, vaillants Sojourner, Spirit et Oppy

Un zoom sur le portrait de famille qui a été apposé sur Perseverance // Source : Twitter/moogega

Un zoom sur le portrait de famille qui a été apposé sur Perseverance

Source : Twitter/moogega

Quels autres robots voit-on sur cette plaque apposée sur le rover Perseverance ? De gauche à droite :

  • Sojourner, l’astromobile de la mission Mars Pathfinder, posé sur la planète en 1997. Il s’agissait alors du premier véhicule à rouler sur une autre planète du système solaire. Sojourner a passé 83 jours à explorer Mars, prenant des photos et réalisant des mesures.
  • Spirit, l’un des deux astromobiles de la mission Mars Exploration Rover, qui s’est posé sur la planète en 2004. Il devait initialement fonctionner pendant 90 jours, mais il a dépassé les espérances. Il s’est retrouvé bloqué en 2009 et la Nasa a décidé de mettre fin à sa mission en 2011.
  • Opportunity, l’autre rover de la mission Mars Exploration Rover, a lui aussi dépassé largement le délai de 90 jours prévu au départ pour sa mission. Il a cessé de communiquer avec la Nasa en 2018, avant que l’agence ne mette fin officiellement à sa mission l’année suivante.
  • Curiosity, qui est avec Perseverance le deuxième rover actif de la Nasa sur Mars à ce jour. Il s’est posé sur la planète en 2012 afin d’y étudier la composition du sol de Mars, pour rechercher si un environnement favorable à la vie a pu exister. La durée initiale de sa mission était de 687 jours.
  • Perseverance, le rover qui vient d’entamer sa mission en se posant sur Mars le 18 février. Son principal objectif est de collecter des échantillons du sol martien, dans la perspective de les rapporter sur Terre un jour.
  • Et Ingenuity, le petit hélicoptère installé sous Perseverance, qui devrait tenter de devenir le premier engin à voler sur Mars.
Le portrait de famille, sur une photo prise par Perseverance le 22 février. // Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée et annotée)

Le portrait de famille, sur une photo prise par Perseverance le 22 février.

Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée et annotée)

Ce portrait de robots martiens envoyés par la Nasa n’est d’ailleurs pas le seul symbole que les équipes ont mis sur Perseverance. Sur l’une des premières photos prises par la Matscam-Z, la caméra à deux objectifs positionnée sur le mât du rover, on peut voir qu’il y a un cadran solaire. Des symboles de l’histoire du système solaire et de la Terre y sont dessinés — dont un dinosaure.

Le cadran solaire sur l'une des photos prises par Perseverance. // Source : NASA/JPL-Caltech/ASU (photo recadrée)

Le cadran solaire sur l'une des photos prises par Perseverance.

Source : NASA/JPL-Caltech/ASU (photo recadrée)
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !