Ça y est, Perseverance est bien posé sur Mars et a donné de ses nouvelles. Comment connaître sa position et sa future progression dans le cratère Jezero ? La Nasa met à disposition une carte pour suivre l'astromobile.

Ses roues sont entrées en contact avec la surface martienne le soir du 18 février 2021. Le rover Perseverance de la Nasa a bien atterri comme prévu sur Mars, où il va pouvoir entamer sa mission scientifique. Sur Twitter, l’agence spatiale a rappelé le 19 février qu’il était possible de suivre sur un plan interactif la position de l’astromobile sur son site d’atterrissage, situé dans le cratère Jezero.

La zone qui a été ciblée pour l’atterrissage est encerclée par une ellipse bleue. La Nasa précise que la carte a été créée à partir de deux couches, à savoir une carte du cratère en niveaux de gris et une autre carte en couleurs réelles. La première a été obtenue à partir des images de l’instrument HiRISE sur la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), tandis que la deuxième provient d’un autre orbiteur, Mars Express. À cela a été ajouté un traitement des couleurs, pour bien montrer les caractéristiques de la surface de la planète.

La carte, consultée le 19 février 2021. // Source : Capture d’écran Perseverance’s Location

Bienvenue dans le cratère Jezero

Cette carte a été créée à l’aide d’un logiciel qui est utilisé par l’équipe de la mission Mars 2020, qui choisit les lieux que Perseverance va explorer et comment le rover s’y rendra. Pour l’instant, le rover n’a pas avancé, mais la carte devrait ensuite faire figurer d’autres marquages représentant les arrêts de l’astromobile, ainsi que les dates correspondantes. Lorsque l’on passe la souris sur l’unique marquage, on voit s’afficher un « Sol 0 » (le sol étant le nom donné au jour sur Mars).

Avec cette carte, on peut avoir un bon aperçu de l’intérieur du cratère Jezero, une structure d’impact de 45 kilomètres de diamètre. Il est probable que la zone ait autrefois abrité un lac. L’endroit a été choisi avec soin, et s’est même révélé encore plus prometteur que prévu après ce choix, afin que Perseverance puisse y chercher de potentielles biosignatures, à supposer que Mars ait un jour été habitable.

La mission de Perseverance doit au moins durer une année martienne, c’est-à-dire 687 jours terrestres. Le rover est équipé d’une foreuse sur son bras, afin de récupérer les échantillons du sol et des roches martiennes. Il dispose aussi d’un endroit pour stocker ces tubes, en attendant leur retour vers la Terre. La mission de retour d’échantillon pourrait être entamée en 2026, avec l’envoi de deux vaisseaux vers Mars.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo