Lors de l’atterrissage du rover Perseverance sur Mars, plusieurs éléments de la mission sont allés s’écraser sur la planète. Où le parachute, le Sky Crane et le bouclier thermique ont-ils fini leur course ? On le sait grâce à Mars Reconnaissance Orbiter.

Les « 7 minutes de terreur » se sont passées comme prévu : le soir du 18 février 2021, le rover Perseverance de la Nasa s’est posé dans le cratère Jezero sur Mars. La descente du robot a même pu être immortalisée dans une vidéo vertigineuse, bien plus impressionnante que celle de la descente du rover Curiosity il y a 9 ans.

Au cours de cet atterrissage, les éléments de la mission ont été progressivement dispersés : le bouclier thermique, le parachute et le bouclier arrière de la capsule ainsi que l’étage de descente (ou « Sky Crane », la grue volante). À l’exception du rover qui devait évidemment se poser sans dommages, les autres morceaux de la sonde ont fini leur course en s’écrasant à la surface de Mars, le plus loin possible pour ne pas gêner la suite des opérations.

Mais où sont tombés tous les éléments ?

MRO les a tous retrouvés

Ils ont tous été retrouvés par l’une des sondes en orbite autour de la planète, Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). C’est son instrument HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment), qui a déjà pris en photo par le passé les rovers Curiosity, Opportunity et l’atterrisseur InSight, qui a repéré le rover et les autres morceaux de la mission Mars 2020 dans un panorama le 22 février. L’instrument de MRO avait déjà photographié la descente du rover sous son parachute le 18 février.

Où sont tombés les différents morceaux de la capsule de Perseverance ?

Les éléments éparpillés à la surface de Mars.

Source : NASA/JPL/UArizona (photo recadrée, annotations Numerama)

Dans un communiqué, l’université de l’Arizona précise que chaque zone encadrée sur ce panorama fait environ 200 mètres de large. On voit que le rover se trouve au centre d’un motif, qui a été dessiné par le Sky Crane lorsqu’il l’a déposé à cet endroit. Une fois que le rover est entré en contact avec la surface martienne et que ses câbles ont été coupés, l’étage de descente a subi une poussée qui lui a permis d’aller s’écraser suffisamment loin pour ne pas mettre en danger Perseverance. Autour de la zone où il s’est écrasé, on voit une trace en forme de « V » pointant vers le rover.

Le parachute et le bouclier thermique ont été largués plus tôt lors de l’atterrissage, et sont également présents sur la photo. « Ces objets étrangers à la surface de Mars sont pour l’instant très visibles mais deviendront plus poussiéreux avec le temps et s’effaceront progressivement à l’arrière-plan au fil du temps », précise l’université de l’Arizona. MRO devrait continuer de surveiller la zone avec son instrument HiRISE, pour imager les progrès du rover et voir comment les autres morceaux de la mission évoluent au cours du temps.