Le faible éclat d'Uranus ne permet malheureusement pas de voir la planète à l'œil nu. Mais elle peut être accessible avec des jumelles. En ce moment, vous pouvez profiter de sa conjonction avec Mars pour tenter de la repérer dans le ciel.

Uranus ne fait malheureusement pas partie des planètes que l’on peut observer à l’œil nu dans le ciel. Mais elle peut devenir accessible si l’on possède une simple paire de jumelles. Aux alentours du mardi 19 janvier 2021, une bonne occasion de repérer Uranus aisément dans le ciel se présente, à la faveur d’une conjonction avec Mars (que l’on distingue, elle, sans difficulté à l’œil nu).

Si l’on ne peut donc pas s’attendre à un spectacle comme celui de la Grande conjonction entre Jupiter et Saturne fin décembre, visible sans aucun instrument, l’événement peut être une jolie occasion de trouver enfin Uranus dans le ciel, mentionne l’Institut de mécanique céleste et de calcule des éphémérides (IMCCE) dans sa newsletter. Uranus n’est généralement pas très brillante et difficile à trouver : l’institut explique qu’on ne la voit généralement que « sous la forme d’un point, comme une banale étoile ».

De par sa proximité avec Mars, la planète devrait être plus facile à identifier, même pour les néophytes. Selon les calendriers astronomiques, le rapprochement est annoncé pour le 19 ou le 20 janvier, mais les planètes restent de toute façon proches plus longtemps, du 15 au 25 janvier, période tout au long de laquelle l’observation est possible.

Uranus est toute proche de Mars : sortez les jumelles ! // Source : Nino Barbey pour Numerama

Comment trouver Uranus à proximité de Mars ?

L’IMCCE précise comment repérer Uranus à partir de Mars. Au cours de la semaine (du 18 janvier), la planète rouge est visible entre 17h30 et 1h40. L’institut recommande d’observer vers 20h (heure de Paris, 19h UTC), en direction de la constellation du Bélier. Pour la trouver, vous pouvez utiliser un outil comme Heavens-Above, qui fournit des cartes du ciel en fonction de la localisation (pensez à bien la renseigner dans l’encadré en haut à droite du site). Le 19 et le 20, Lune ne sera pas très loin de Mars, ce qui peut aider à la trouver (mais peut aussi gêner pour bien voir Uranus).

Mars vue de Paris le 19 janvier 2021 à 20h. // Source : Capture d’écran Heavens Above, annotation Numerama

Mars doit apparaître assez haute dans le ciel (si, bien évidemment, la météo n’empêche pas de voir son éclat). Après l’avoir repérée, munissez-vous de votre paire de jumelles pour tenter de discerner Uranus. Le 19 janvier, la planète est située à 1,5° au sud-est de Mars. Le lendemain, le 20 janvier, Uranus est située légèrement plus loin, à 1,6° au sud-est de Mars (soit trois fois le diamètre de la Lune, indique l’IMCCE). Dans les jumelles, la planète Uranus ressemble à une petite étoile.

Même si les planètes sont toutes proches vues de la Terre, rappelons qu’une immense distance les sépare. Mars est située en moyenne à 228 millions de kilomètres du Soleil (ou 1,52 unité astronomique). Uranus, elle, évolue à 2,82 milliards de kilomètres du Soleil (18,83 unités astronomiques). Si Mars a déjà été visitée à plusieurs reprises par des machines, y compris sur son sol, Uranus n’a reçu qu’une seule visite d’une sonde (Voyager 2) qui l’a survolée.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo