Le 5 décembre 2020, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est rapprochée de la Terre pour larguer une capsule contenant des fragments d'un astéroïde. Vous pouviez suivre cet événement en direct.

En résumé

  • Quoi ? Le largage d’une capsule par la sonde japonaise Hayabusa 2 ;
  • Quand ? Le 5 décembre 2020, à partir de 18h (heure de Paris) ;
  • Où ? Dans une zone inhabitée de l’Australie ;
  • Que verra-t-on ? Le retour d’échantillons prélevés sur l’astéroïde Ryugu.

La mission

C’était l’une des grandes missions spatiales de l’année 2020. En ce début décembre 2020, la sonde japonaise Hayabusa 2 est revenue sur Terre, après un périple dans le cosmos de plusieurs années. Plus exactement, c’est une capsule contenant des fragments de l’astéroïde Ryugu qui a retrouvé le plancher des vaches, car le vaisseau, lui, est reparti dans les confins de l’espace après un bref survol de la planète bleue.

Ce retour marque la fin d’une épopée démarrée le 3 décembre 2014. Partie de la base de lancement de Tanegashima, au Japon, grâce à une fusée H-IIA, cette mission nipponne aura conduit à une traversée spatiale pendant trois ans et demi, sur 300 millions de kilomètres — pour avoir un ordre d’idée, cela représente environ deux fois la distance entre la Terre et le Soleil.

La sonde Hayabusa 2, dans une vue d’artiste. // Source : Wikimedia/CC/DLR German Aerospace Center

Bien qu’essentiellement japonaise, cette mission avait quand même un volet européen. En effet, lorsqu’elle était en orbite autour de l’astéroïde Ryugu à partir de juin 2018, Hayabusa 2 (qui signifie Faucon pèlerin 2), a déposé à la surface de l’astre l’atterrisseur franco-allemand Mascot et trois petits astromobiles japonais, appelés Minerva, pour explorer de plus près sa composition et sa structure.

Après Ryugu, Hayabusa 2 (qui fait suite à une mission similaire survenue entre 2003 et 2010) ne prendra pas tout de suite sa retraite. La sonde est repartie vers une nouvelle destination, à savoir l’astéroïde 1998 KY26. Le Daily Rocket de cette nouvelle mission n’est toutefois pas pour demain. Le contact est en effet prévu pour… juillet 2031. D’ici là, il se sera passé bien des choses dans le spatial.

Heure de l’évènement

Tout s’est passé samedi 5 décembre, en trois étapes. D’abord la séparation de la capsule, qui a eu lieu entre 6 et 7 heures du matin (heure de Paris) et qui s’est très bien déroulée. Ensuite, entre 7 et 9 heures, un changement d’orbite pour la sonde, enclenchant une trajectoire qui l’a amenée à proximité de la Terre. Puis, entre 18 et 19 heures, la capsule contenant les échantillons a atterri sur Terre, dans une zone inhabitée de l’Australie.

Comment suivre l’évènement en direct

Toute la journée, vous pouviez suivre heure par heure l’avancée des manœuvres sur le compte Twitter d’Hayabusa-2, avec des informations sur l’étape en cours, ou encore des photos de la salle de contrôle.

Le retour des roches et de la poussière pouvait aussi suivi sur Twitch, lors d’une émission spéciale animée par le Centre national d’études spatiales — l’agence spatiale française, qui a sa propre chaîne sur la plateforme. Une diffusion en direct était aussi prévue sur la chaîne YouTube de la JAXA, l’agence spatiale japonaise, qui est derrière cette mission.

(mise à jour de l’article après la réussite de la mission)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo